Fraîchement rentré de Suède, Fabrice Herzog a fait mal paraître les Tigres avec deux buts.

Les gardiens des Tigres trop généreux

Les Remparts de Québec n'ont eu besoin que de 19 lancers au filet pour déjouer les gardiens de but des Tigres de Victoriaville à six reprises et volet allégrement vers un gain de 6-2, mercredi soir au Colisée Desjardins.
Profitant des largesses des gardiens de but des Félins, qui ont multiplié les cadeaux, ainsi que d'un peu de chance, les hommes de Philippe Boucher n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires.
« Le meilleur exemple pour expliquer ce revers est le but marqué par Duclair en troisième période. Nous avions presque écoulé quatre minutes de désavantage numérique lorsque son lancer, qui n'était pas vers le filet, a touché une jambière pour pénétrer le filet. Il n'y a rien qui roulait pour nous ce soir », a indiqué l'entraîneur-chef des Félins, Yanick Jean.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: