Auteur d'un but, Tristan Gagnon a bourdonné en zone adverse tout au long du match, récoltant la troisième étoile. Sur cette séquence, il talonne le défenseur Jeremy Diotte devant le gardien William Giroux.

Les Cantonniers reprennent des couleurs

Les Cantonniers de Magog ont repris des couleurs hier lors du passage à l'aréna de Magog des Riverains du Collège Charles-Lemoyne. La troupe de Félix Potvin a inversé les rôles en servant une correction de 7-2 aux Riverains après avoir été humiliés par cette même équipe il y a un mois presque jour pour jour. Les Magogois amorcent donc le mois de décembre sur le bon pied après avoir perdu huit de leurs neuf joutes le mois précédent.
Une victoire d'équipe alors que 14 des 17 attaquants et défenseurs en uniforme ont participé au pointage. Et parmi les trois joueurs blanchis, le jeune Isaak Châteauneuf a joué comme un général à la ligne bleue, ce qui lui a valu la seconde étoile de la partie.
Le vétéran gardien Alex D'Orio a aussi inspiré son équipe en effectuant plusieurs arrêts-clés, surtout en troisième période alors que les visiteurs ont forcé le jeu. D'Orio a été la cible de 33 lancers. Les gagnants ont riposté avec 32 tirs.
Les gros buts
Dernièrement, Félix Potvin déplorait le manque d'opportunisme des siens qui étaient incapables de briser les reins de l'adversaire avec un gros but. Hier, les Cantonniers ont corrigé la situation, notamment en revenant avec deux buts chaque fois que les Riverains trouvaient le fond du filet. «Honnêtement, je suis soulagé pour les gars. Il n'y a pas un joueur dans ce vestiaire qui n'est pas animé d'une soif de victoire. Il y a des défaites qu'on ne méritait pas en novembre. Ce soir (hier), les gars ont été plus forts mentalement et le plan de match a été respecté malgré le fait qu'il y a encore eu des petites baisses de régime. Tous les joueurs méritent une note positive pour cette victoire », note Potvin.
De son côté, le vétéran Tristan Belliveau, première étoile du match, a disputé un fort match avec ses compagnons de ligne Jordan Chabot et Antoine Demers. Un trio qui a donné du fil à retordre aux équipiers de Guillaume Latendresse. « On a travaillé fort dans les pratiques et ce fut payant. On avait en tête aussi notre revers de 12-2 contre eux le mois dernier. C'est contre eux que nos déboires ont débuté. On voulait leur remettre sur le nez. Il fallait juste faire attention pour ne pas sortir du plan de match de nos entraîneurs », a confié Belliveau, auteur du deuxième but des siens.
Félip Bourdeau, Jacob Sinclair, Tristan Gagnon, Antoine Demers, Yann-Félix Lapointe et Olivier Mathieu ont complété.