Alexis Loiseau (74) et Michael Joly (88) se sont bien amusés aux dépens du Phoenix mercredi soir. Ensemble, ils ont récolté 13 points, soit quatre buts et deux passes pour Loiseau et un but et six mentions d'assistance pour Joly.

Le Phoenix ramené sur terre

Le Phoenix jouait bien depuis quelque temps, mais l'Océanic l'a ramené sur terre, mercredi à Rimouski, où il n'a fait qu'une bouchée de la formation sherbrookoise, méritant une victoire de 9-3 dans une rencontre où son gardien Philippe Desrosiers a vu sa séquence record sans accorder de but s'arrêter à 243 minutes et 35 secondes.
C'est finalement son ancien coéquipier Jean-François Lavoie qui a fini par percer sa muraille, à 10: 20 de la seconde période au moment où tout s'écroulait du côté sherbrookois qui venait d'accorder trois buts à l'Océanic en un peu moins de quatre minutes.
Immédiatement après le but de Lavoie, les 3502 spectateurs se sont levés d'un bloc pour accorder une belle ovation à leur gardien de 18 ans qui venait de surpasser un record établi un peu plus tôt cette saison par François Brassard, des Remparts de Québec.
La seule consolation du Phoenix dans ce court voyage à Rimouski aura été de réussir là où Halifax, Drummondville et Victoriaville avaient échoué lorsque tour à tour ils ont été blanchis par le gardien Philippe Desrosiers. Pour le reste, c'était plutôt triste pour le Phoenix, qui subissait l'une de ses pires défaites depuis son entrée dans la LHJMQ. Jamais, il n'avait accordé autant de but à l'adversaire depuis son revers 9-2 aux mains des Huskies de Rouyn-Noranda en septembre 2012, lors du troisième match de son histoire!
«On a joué une bonne première période, mais après certains ont lâché. Quand l'Océanic a élevé son jeu d'un cran, on n'a pas suivi», a noté l'entraîneur Judes Vallée qui s'est gardé de lancer la pierre à certains de ses joueurs comme à Jean-Christophe Laflamme qui a bloqué beaucoup de tirs. Mais il n'arrivait pas à accepter le comportement de deux de ses joueurs qui ont écopé de punition qui ont fait mal à l'équipe. Il visait la mineure et l'inconduite à Matej Beran en deuxième période pour avoir enneigé le gardien Philippe Desrosiers avec un arrêt brusque ainsi que l'extrême inconduite imposée à Simon Desbiens pour assaut sur le gardien. Desbiens a été chassé du match et Beran n'a pas rejoué après avoir purgé sa punition.
«Il y a des joueurs dans ce groupe qui jouent leur poste pour la saison prochaine et qui tardent à le comprendre.»
Après la rencontre, Vallée n'a pas tenu de longs discours, il a plutôt demandé à ses joueurs de s'exprimer. «Aux auteurs de ces mauvaises pénalités qu'ils ont qualifiées d'inacceptables. Les gars ont aussi reconnu que c'était une disgrâce la façon dont on s'était comporté après le troisième but.»
«Moi je veux bien comprendre la nature humaine, mais il y a des joueurs dans ce groupe qui jouent leur poste pour la saison prochaine et qui tardent à le comprendre. Pourtant, le message est clair et il a été dit à quelques reprises. Ils ont la chance actuellement de jouer, ils devraient la prendre pour nous montrer ce qu'ils peuvent faire, sinon ils devront jouer ailleurs.»
Bloc-notes: Le trio de Michael Joly (1-6), Alexis Loiseau (4-2) et de Peter Trainor (1-3) a récolté 17 points... Jean-François Lavoie a profité de son retour à Rimouski pour inscrire son cinquième. «Avec un peu de chance, il aurait pu en marquer un ou deux autres», a souligné Vallée... Jérémy Roy (12e) et Chase Harwell (4e) ont complété dans une cause perdue... Daniel Audette (0-1) a récolté un point dans un 7e match consécutif... Pour le Phoenix, il s'agissait d'une neuvième défaite de suite...