Alexandre Goulet a été le premier à déjouer Alex Bureau.

Le Phoenix éliminé en prolongation

La troisième saison du Phoenix est maintenant chose du passé. Spenser Cobbold a joué au héros en prolongation, menant ainsi les Islanders vers un gain de 4 à 3. L'équipe de Charlottetown passe maintenant au second tour après avoir éliminé lundi les Sherbrookois en six parties.
On pourra dire que la troupe de Judes Vallée s'est montrée compétitive jusqu'à la fin. Il faudra donc attendre avant de voir le Phoenix participer à plus d'une ronde éliminatoire depuis sa naissance.
Le Phoenix avait pourtant obtenu les meilleures chances de marquer en première période. En multipliant les tirs, les Sherbrookois ont enfin réussi à compter le fameux premier but si important dans cette série.
Sur une montée à deux contre un en fin de période, David Storto a en effet utilisé son tir du poignet pour battre Daryl MacCallum dans le haut du filet.
Les hommes de Judes Vallée semblaient avoir la rage au coeur au second vingt. Mais le gardien adverse a volé le spectacle lors des premières minutes grâce entre autres à deux arrêts importants sur des échappées de Chase Harwell.
Ce dernier avait raison de s'en mordre les doigts lorsque le joueur natif de Disraeli, Alex Goulet, a fait bouger les cordages. Un but identique à celui de Storto.
Filip Rydstrom a ensuite fait taire d'un coup les quelque 3200 spectateurs présents au Palais des sports en servant toute une tasse de café aux défenseurs et au gardien du Phoenix, portant ainsi la marque à 2-1 pour les Islanders.
La réplique ne devait pas tarder si le Phoenix espérait avoir la chance d'effectuer une remontée et c'est David Storto qui s'en est chargé, ramenant au même moment toute l'ambiance dans l'amphithéâtre.
Situé derrière la ligne des buts, dans le coin de la zone adverse, Storto a tenté une passe devant le filet et la rondelle a bifurqué sur la jambière de MacCallum, ce qui a fait renaître l'espoir chez les Oiseaux.
Le troisième trio frappe
Si les membres de la troisième ligne du Phoenix répètent depuis le début de la série vouloir enfin apporter de l'offensive, il faut avouer que le but de Nicolas Poulin est survenu à un moment opportun.
Poulin a habilement fait dévier un tir de la ligne bleue de Jérémy Roy en milieu de période pour ainsi offrir une avance d'un but à son club.
Deux minutes plus tard, Cameron Darcy a raté une belle chance de doubler l'écart. Et après s'être fait accrocher, l'attaquant du Phoenix a vu Guillaume Rioux-Legault niveler la marque à l'aide d'un tir bas décoché de loin, soulevant l'ire des amateurs sherbrookois.
Suspense en prolongation
Il y avait de la tension dans l'air en prolongation et malgré la nervosité des deux équipes, chaque club a obtenu de bonnes chances de marquer, particulièrement le Phoenix lorsque Gabriel Fontaine avait devant lui un but ouvert jusqu'à ce que MacCallum sorte la jambière.
Comme s'il en avait pas assez fait dans cette série, Spenser Cobbold a fermé les livres, mettant fin à la carrière chez les juniors de Raphaël Lafontaine, Cameron Darcy et Aaron Hoyles.