Olivier Caouette a inscrit le but d'assurance en supériorité numérique.

L'arbitrage sourit aux Voltigeurs

Pour une deuxième fois en trois parties, les Voltigeurs de Drummondville ont bénéficié d'un mauvais appel des officiels qui a eu un important impact sur la rencontre. Cette fois, la décision leur a permis de prendre les devants dans le match et de l'emporter 6-3 sur les Tigres de Victoriaville.
« C'est une punition non appelée qui est à l'origine du quatrième but. Tout le monde l'a vu, la télévision l'a vu. (Jérôme) Verrier a fait de l'obstruction sur (Ross) Johnston. C'était flagrant et c'est ce qui a fait en sorte que la rondelle s'est retrouvée dans le fond du filet », a fulminé l'entraîneur-chef des Félins, Yanick Jean.
Comme si ce n'était pas suffisant, alors que tout le monde croyait que les officiels avaient serré leurs sifflets et que les infractions non appelées s'empilaient, l'un d'entre eux a décerné une punition à Gabriel Gagné, avec un peu moins de huit minutes à faire. Olivier Caouette en a profité pour inscrire le but d'assurance.
Rappelons qu'au cours du match numéro un, les arbitres avaient appelé une punition d'interférence sur Gagné, alors qu'il n'était pourtant pas entré en contact avec le gardien Louis-Philip Guindon. Les Tigres avaient marqué sur la séquence, mais le but a été refusé vu l'appel douteux. Les Victoriavillois l'avaient tout de même l'emporté.
Un meilleur match pour Guindon
Même s'il n'a pas eu à s'illustrer à plusieurs reprises, les Félins ne dirigeant que 22 lancers en sa direction, le gardien de but des Voltigeurs, Louis-Philip Guindon a mieux paru qu'au cours des deux premiers duels. Il s'est notamment illustré au deuxième tiers, lorsque les Tigres ont connu leurs meilleurs moments.
« Les Tigres ont une équipe assez difficile à jouer, ils mettent beaucoup de circulation devant le filet. Heureusement, mon équipe est parvenue à me dégager la vue. J'ai joué mon meilleur match de la série jusqu'à maintenant. Au cours des deux premiers, je ne défiais pas assez les lancers », a analysé le cerbère de 18 ans.
Son vis-à-vis, François Tremblay, a accordé cinq filets pour un deuxième match consécutif. Il a cédé 14 fois depuis le début de la série. Il aimerait certainement revoir le filet de Ryan Culkin qui a permis aux Drummondvillois de créer l'égalité. Son instructeur, Yanick Jean, n'a pas confirmé qu'il sera d'office pour la quatrième rencontre, mais considère qu'il ne doit pas porter le blâme.
« Ce n'est pas une question de gardien de but qui bat un autre gardien de but. Il faut trouver un moyen de limiter les chances de marquer. Pour l'instant, nous manquons beaucoup de trop de chances en zone adverse et nous cafouillons trop dans notre territoire », a-t-il dit.
Les deux formations croiseront de nouveau le fer dès ce soir, alors que les Voltigeurs seront de nouveau les visiteurs au Colisée Desjardins. Ils tenteront de porter la série 3-1 en leur faveur.
« Nous sommes contents d'avoir remporté cette première victoire sur la route et nous nous préparons maintenant pour le prochain match », a conclu l'entraîneur des Voltigeurs, Martin Raymond.