Mario Duhamel

Dur week-end pour les Voltigeurs

Après avoir mis un terme à une séquence victorieuse des Huskies de Rouyn-Noranda, vendredi soir, les Voltigeurs de Drummondville ont essuyé deux cuisants revers en moins de 24 heures face aux Mooseheads d'Halifax (5-1) et aux Saguenéens de Chicoutimi (6-2).
L'entraîneur-chef des Voltigeurs, Mario Duhamel, est conscient que sa formation a traversé l'une des séquences les plus éreintantes de son calendrier régulier, mais il s'attendait tout de même à plus d'efforts de la part de ses joueurs, notamment dimanche à Chicoutimi.
« Ce n'est aucunement une excuse. Notre effort est resté dans l'autobus. Quand on ne prend pas les moyens à la base pour bien faire et qu'on ne travaille pas en fonction de notre identité, on se met dans le trouble », a-t-il analysé.
Les Saguenéens ont nettement dominé le premier tiers, dirigeant 15 tirs sur le filet de Louis-Philippe Guindon, contre 4. Malgré tout, les Voltigeurs n'ont retraité au vestiaire qu'avec un recul de 1-0. Après avoir vu les locaux doubler leur avance, Joey Ratelle a fait 2-1, mais un revirement coûteux a permis aux Sags d'inscrire le but qui devait régler le cas des Drummondvillois. « On était dans le coup, mais ce revirement-là a coûté très cher », a ajouté Duhamel.
Texte complet dans La Tribune de lundi.