Jérémy Grégoire

Destination Baie-Comeau pour Jérémy Grégoire

Il aura finalement fallu attendre les dernières minutes avant la fin de la période de transaction dans la LHJMQ, mardi à midi, pour enfin savoir où aboutirait le Sherbrookois Jérémy Grégoire.
Les Saguenéens de Chicoutimi ont finalement échangé le jeune homme de 17 ans au Drakkar de Baie-Comeau, en compagnie du gardien Francis Desrosiers, en retour du jeune défenseur Loïk Léveillé, de l'attaquant Thomas Gobeil, ainsi que deux choix de première ronde lors des encans 2013 et 2014.
Grégoire avait émis le souhait de quitter l'organisation des Saguenéens, qui l'avait repêché au sixième rang de la première ronde au repêchage de 2011.
Les tractations ont été nombreuses sur les médias sociaux jusqu'à la fermeture de la période des transactions. Il appert que les Olympiques de Gatineau étaient également très actifs dans le dossier.
Chicoutimi obtient ainsi deux choix de première ronde, dont l'un pour le repêchage de l'été prochain, qui se déroulera justement à Chicoutimi. Et en Loïk Léveillé, obtient un jeune défenseur prometteur qui fut repêché au cinquième rang de la première ronde, l'été passé à Québec.
Quant à Grégoire, il se joint maintenant au Drakkar, l'une des puissances dans la LHJMQ et qui trône au deuxième rang du cumulatif du circuit Courteau, avec 57 points, 10 points derrière les Mooseheads d'Halifax.
Phillip Danault
Danault échangé
Par ailleurs, les Tigres de Victoriaville ont échangé l'attaquant vedette Phillip Danault aux Wildcats de Moncton en retour de l'attaquant Gabriel Gagné et de quatre choix au repêchage, dont un choix de 1er tour en 2014 et en 2015, un choix de 2e tour en 2015 et le 1er choix du repêchage européen de Moncton en 2014.
Danault était le joueur disponible le plus convoité à l'aube de la conclusion de la période des transactions. Il revient de Russie, où il a participé au Championnat mondial junior en compagnie de l'équipe canadienne.
Pour sa part, le Phoenix de Sherbrooke n'a pas transigé avant l'heure limite des échanges.
Textes complets dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: