Alex Bureau

Alex Bureau: «Je n'avais plus ma place ici»

«Il peut juste y avoir un gardien partant par équipe.» C'est ce constat aussi clair qu'évident qui a poussé le vétéran gardien du Phoenix de Sherbrooke, Alex Bureau, à exiger un changement d'adresse après l'élimination des siens par les Islanders de Charlottetown ce printemps.
Il devenait de plus en plus apparent que ce rôle allait être offert au gardien d'avenir de l'organisation Evan Fitzpatrick, qui a connu une bonne première saison après avoir été le 4e choix au total du repêchage par le Phoenix de Sherbrooke l'été précédent.
«Comme j'en serai à ma quatrième année, je ne voulais pas devoir partager le filet et je voyais que je n'avais plus ma place ici. Je préférais jouer ailleurs et j'ai demandé d'être échangé», résume Bureau.
Le natif de Trois-Rivières s'est dit soulagé que le directeur général Patrick Charbonneau soit en mesure de satisfaire sa demande dès samedi dernier, lors du repêchage de la LHJMQ, où il a été transigé aux Olympiques de Gatineau en retour d'un choix de sixième ronde en 2015 et d'un choix de troisième ronde en 2017.
«Quand tu demandes un échange, tu espères que ça se fasse le plus tôt possible pour avoir l'esprit libre pendant l'été, donc je suis content», explique celui qui revient d'une semaine de vacances en Floride.
«Je suis heureux d'aller à Gatineau. On va avoir une bonne équipe et ce sera plaisant de garder les buts en tant que numéro un, comme l'an dernier. Je vais m'entraîner fort pour connaître une excellente saison.»
L'athlète de 19 ans n'en est pas moins heureux de la saison passée à Sherbrooke l'an dernier, où il a cumulé 21 victoires en 42 rencontres et affiché un taux d'efficacité de,883 %.
«C'est sûr que j'ai aimé ça jouer à Sherbrooke. On a eu une bonne saison et on a dépassé les attentes et c'est ce dont je vais me rappeler avec l'équipe.»