Le pilote de Mercedes Lewis Hamilton
Le pilote de Mercedes Lewis Hamilton

Lewis Hamilton s’empare de la pole au Grand Prix de Toscane

Associated Press
MUGELLO – Lewis Hamilton s’est emparé de la pole position au Grand Prix de Toscane devant son coéquipier Mercedes Valtteri Bottas, dont la dernière tentative a été freinée par un tête à queue d’Esteban Ocon juste devant lui.

Tandis qu’Hamilton a amélioré son propre record avec une 95e pole, Bottas a joué de malchance et Hamilton mène maintenant 7-2 dans les pole positions, toutes remportées par Mercedes cette saison.

Hamilton a salué la poignée de partisans dans les estrades près du fil d’arrivée. C’est la première fois qu’ils sont permis cette saison en raison de la pandémie de COVID-19.

Bottas semblait en excellente forme, menant les trois séances d’essai et la première session de qualifications. Mais Hamilton est passé en vitesse supérieure pendant la Q2 et a terminé seulement 59 millièmes devant en Q3. Bottas n’a toutefois pas eu l’occasion de battre son temps en raison de l’incident d’Ocon, qui a entraîné un drapeau jaune.

Max Verstappen a mené sa Red Bull jusqu’à la troisième place sur la grille, à ,365 seconde du temps d’Hamilton, tandis que son coéquipier Alexander Albon a pris la quatrième place, devant Charles Leclerc, une position enviable pour Ferrari, qui éprouve toutes sortes d’ennuis cette saison.

Les deux Racing Point de Lance Stroll et Sergio Perez ont terminé sixième et septième.

«Ça a été une journée frustrante; je crois que nous aurions pu partir de la quatrième ou la cinquième place n’eut été du drapeau jaune, a déclaré Stroll. Malgré tout, il y a plusieurs points positifs à retirer de cette journée. Nous avons pu améliorer la voiture depuis hier et obtenir une bonne place sur la grille. C’est important, car les dépassements seront difficiles sur cette piste.»

«Je pense qu’on soutiré le maximum de la voiture, a pour sa part ajouté Perez. De façon générale, c’est une journée positive pour l’équipe.»

Hamilton mène le championnat des pilotes par 47 points devant Bottas après avoir gagné cinq des huit dernières courses. Il tente d’égaler la marque de Michael Schumacher de sept titres. Une victoire dimanche ne le laisserait qu’à une victoire des 91 sacres records de l’Allemand.

Ferrari disputera la 1000e course de F1 de son histoire et était autrefois l’équipe à battre, comme Mercedes l’est aujourd’hui. La Scuderia a gagné 238 courses, pris 228 pole positions et réussi 254 tours les plus rapides. Schumacher a gagné cinq titres consécutifs avec le manufacturier italien de 2000 à 2004, mais la présente campagne est l’une des pires de l’histoire de l’écurie.

Sebastian Vettel, quadruple champion du monde, n’a pas percé le top-5 cette saison et partira 14e dimanche.

Une semaine après avoir remporté son premier Grand Prix à Monza, le Français Pierre Gasly partira 16e. Il a été un des cinq pilotes exclus après Q1.