L’entraîneuse de l’équipe de volleyball des Volontaires du Cégep de Sherbrooke, Sandra Dallaire, croit que la formation a ce qu’il faut pour participer au championnat provincial. On la voit ici avec la capitaine Mégane Routhier.

Les Volontaires visent le provincial

Après une saison régulière exceptionnelle, l’équipe féminine des Volontaires du Cégep de Sherbrooke division 2 veut maintenant se classer pour les championnats provinciaux. Mais avant de se frotter aux meilleures équipes du Québec, les filles devront se classer dans les quatre premières lors du championnat de la conférence nord-est, disputé cette fin de semaine au Lac-Saint-Jean.

L’équipe dirigée par l’entraîneuse-chef Sandra Dallaire a présenté une solide fiche de 22 victoires contre seulement deux revers en saison régulière.

Mais voilà, la formation de Trois-Rivières a présenté exactement la même fiche. Sauf dans une colonne statistique, celle des sets perdus. Comme Sherbrooke a perdu un set de plus que Trois-Rivières, c’est cette dernière qui a eu le laissez-passer direct au championnat de conférence.

Les Volontaires ont dû participer à un tournoi de barrage, à Granby début mars, tournoi qu’elles ont heureusement remporté.

« Ce tournoi nous a tout de même procuré une occasion de compétition. Entre la fin de la saison et le début du championnat de conférence, il y aurait eu de toute façon une longue période qui aurait été meublée par des entraînements ou des matchs que j’aurais dénichés à gauche et à droite », a dit Sandra Dallaire.

Cette dernière a sous la main une formation parfaitement équilibrée qui peut aspirer aux plus grands honneurs, croit-elle.

« On a de très bonnes recrues qui se sont avérées très importantes dans nos succès. Je pense à Adèle St-Jacques, à Julianne Barrette et à Olivia Lessard, entre autres. Cette dernière en est à une première année en D2, elle qui était avec notre formation D1 l’an passé. Elle voulait davantage de temps de jeu et elle l’a obtenu avec nous. Ce n’était donc pas une recrue à proprement parler; en plus, elle occupe l’importante position de passeuse », a dit l’entraîneuse.

« Aussi, on a de solides finissantes qui encadrent parfaitement nos jeunes; Audrey Moquin, Julianne Matte, Florence Lacroix et Amélie Ouellet. Et il y a aussi Mégane Routhier, qui a été élue recrue de l’année l’an passé, et qui est notre capitaine. On a une équipe complète. »

La tâche ne sera pas facile pour les Sherbrookoises, qui affronteront les Titans du Cégep de Limoilou en ouverture de rideau du championnat de conférence.

Les Titans, rappelons-le, ont remporté le championnat provincial lors des deux dernières années.

« C’est une grosse équipe! On les a affrontées pendant le temps des Fêtes, à Québec, et on a gagné le match. Cet affrontement sera une bonne dose de confiance pour nous, même si on sait qu’elles vont revenir en force. Elles sont les championnes en titre depuis plusieurs années », a analysé Sandra Dallaire.

« L’objectif, c’est de se qualifier pour le championnat provincial. Il y a huit équipes présentes au championnat de la conférence, et on doit se classer parmi les quatre prochaines pour avancer aux provinciaux. Ensuite, tout est possible. »

« L’an passé, on avait aussi connu une belle saison régulière, mais on n’avait pas réussi à sortir du tournoi de barrage. On n’avait pas bien géré le stress, on pensait que c’était acquis. On a beaucoup appris de cette expérience, et ça nous sert cette saison », a dit l’entraîneuse.