Le quart-arrière P-O Potvin a marqué le premier touché des Volontaires de Sherbrooke, contre les Diablos de Trois-Rivières.

Les Volontaires retrouvent le chemin de la victoire

Les Volontaires du Cégep de Sherbrooke ont mis fin à leur série de trois défaites en remportant leur duel face aux Diablos du Cégep de Trois-Rivières, samedi après-midi à Sherbrooke, par la marque de 31 à 10. Avec cette victoire, les Volontaires passent devant les Diablos dans le classement de la division 2 collégial avec une fiche de 3-3, alors que Trois-Rivières affiche maintenant 3-4.

Les Volontaires avaient de la difficulté à marquer des points dans les dernières semaines, avec de récents scores de 13-27, 15-37 et 16-21. Samedi, ils ont prouvé qu’ils en étaient toujours capables. Après la première demie, les Volontaires avaient déjà une certaine avance, avec 17-3 en leur faveur.

« Offensivement c’était un point qu’on avait ciblé, il fallait réussir à marquer. On a réussi à bien s’installer avec une bonne protection des passes. Les gars ont travaillé fort sur ça. C’était une bonne partie offensivement et défensivement. Ça fait du bien », commente l’entraîneur-chef des Volontaires Jean-Philippe Gauthier.

Le quart arrière Pierre-Olivier Potvin a complété 18 de ses 24 tentatives de passes pour 199 verges accumulées par la voie des airs. Au sol, sa plus longue course fut de 24 verges avec un touché. 

Le receveur Rémi Garon-Landry a récolté un total de 98 verges de gains et a inscrit les deux autres touchés. Carl Ethier a fait un bon jeu en bloquant un botté des Diablos, recouvert par les Volontaires.

« C’est de l’extra, c’était vraiment un gros jeu », ajoute Gauthier, satisfait d'Ethier et de l’unité spéciale.

Les Volontaires avaient d’ailleurs un congé de partie la semaine dernière, ce qui a permis aux joueurs de revenir en force sur le terrain samedi, avec une plus longue période de repos.

« On a travaillé vraiment fort pour que chaque joueur se concentre sur leur travail. C’est ce qui a fait la différence dans ce match-là et qui nous faisait défaut dans les derniers matchs. Se concentrer pour que les 12 gars sur le terrain travaillent dans le même sens. Il nous reste deux bons matchs devant nous et cette année il n’y a aucune équipe à prendre à la légère avec la parité qu’il y a dans la ligue », termine Gauthier.

Du côté des Diablos, c’est la semaine prochaine qu’ils auront un congé de partie, avant de disputer leur huitième et dernier match.

« Quand il y a un écart comme ça dans un match, c’est les trois phases qui n’allaient pas très bien. C’est à nous les entraîneurs de mieux préparer notre équipe, il va falloir qu’on corrige ça pour pallier le manque d’efforts et d’énergie de [samedi]. On tombe en congé, on n’en a pas eu depuis le début. Je pense que c’est un bon moment, on commence à être un peu maganés. La semaine passée on a battu la meilleure équipe de notre division, ç'a été un match exigeant, autant physique qu’émotionnel », commente l’entraîneur-chef des Diablos François Dussault, qui s’entend lui aussi pour dire qu’il y a une belle parité des équipes dans la ligue.

Le quart-arrière des Diablos Charles Cossette a complété 6 passes de ses 15 tentatives pour 43 verges accumulées par la voie des airs. C’est Antoine Lamothe qui réussit le seul touché de Trois-Rivières.

Les Diablos se sont inclinés devant les Volontaires, par la marque de 31 à 10, samedi à Sherbrooke.