Les Cantonniers de Magog ont encore deux matchs à disputer, vendredi et dimanche, et une victoire leur assurerait le championnat de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Les Vikings ne donnent pas de répit aux Cantonniers

Les Cantonniers de Magog espéraient un coup de main des Grenadiers de Châteauguay dans leur match contre les Vikings de Saint-Eustache pour devenir les nouveaux champions du classement général de la Ligue midget AAA du Québec, mais la formation magogoise devra encore s’armer de patience si elle veut succéder au Blizzard du Séminaire St-François.

Une poussée tardive de deux buts en fin de troisième période a permis aux Vikings de se sauver avec une victoire de 4-3 contre Châteauguay. Saint-Eustache totalise maintenant 71 points au classement, cinq de moins que les Magogois. Cantonniers et Vikings ont encore deux parties à disputer en fin de semaine, dernier week-end du calendrier régulier. Le chiffre magique pour les Cantonniers est toujours d’une victoire ou une défaite des Vikings.

Ces derniers, déjà assurés de terminer au sommet de la section CCM, compléteront leur calendrier sur la route en visitant successivement l’Intrépide de Gatineau et le Rousseau Royal de Laval Montréal. De leur côté, les Cantonniers se rendront au domicile des Riverains du Collège Charles-Lemoyne vendredi avant de disputer leur dernier match à Drummondville dimanche contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe dans le cadre de la Classique hivernale. Une question se pose présentement : ce match en plein air pourrait-il décider du sort des Cantonniers au classement final?

Faux pas

Félix Potvin n’est pas surpris de la résistance des Vikings de Saint-Eustache dans cette course au championnat qui s’éternise. « C’est une équipe qui ne baissera pas les bras facilement. En plus de viser le premier rang, les Vikings veulent aussi conserver leur seconde place au classement général. C’est certain qu’ils veulent gagner tous leurs matchs d’ici la fin de la saison et espérer un faux pas de notre côté. Je préfère notre position à la leur, car on peut décider de notre sort, mais nous ne devons rien tenir pour acquis. Toutes les équipes veulent nous battre », a expliqué le pilote des Cantonniers.

Mentionnons en terminant que la lutte est vive aussi dans la division de la COOP Fédérée. Les Estacades de Trois-Rivières, le Blizzard du Séminaire St-François et les Chevaliers de Lévis ont respectivement 72, 71 et 69 points. Meneur depuis le début de la saison, le Séminaire St-François a connu des ratés dernièrement, laissant le chemin libre à la formation trifluvienne qui n’en demandait pas tant.