La bénévole Marie Toupin, l’ami de Félix et bénévole Michael Follum, la présidente d’honneur et athlète Nicole Clermont, le père de Félix, Benoit Hallée, et la présidente de la Fondation québécoise du cancer en Estrie, Myriam Beaulé ont lancé la programmation de la huitième édition du Défi Félix, mardi.

Les valeurs de Félix Deslauriers-Hallée en héritage

L’athlète paralympique Nicole Clermont assurera la présidence d’honneur de la huitième édition du Défi Félix Deslauriers-Hallée (DFDH). La cycliste affirme partager les valeurs véhiculées par l’événement et espère, comme Félix, servir de modèle de persévérance.

« J’ai le privilège de côtoyer des gens qui relèvent des défis immenses. Félix était un garçon très rassembleur, et moi c’est ce que je tente de faire en vivant du paracyclisme », explique Nicole Clermont, lors du lancement de la programmation de cette édition du DFDH, mardi au Siboire Jacques-Cartier.

Directrice de l’école du Boisjoli, cette dernière insiste sur les situations de courage qu’elle constate dans le monde du sport, comme dans le monde scolaire.

« J’utilise mon bagage pour encourager mes élèves. Comme adultes, on peut être des modèles pour ces personnes-là. Je n’avais pas connu Félix personnellement, mais j’avais entendu parler de son rayonnement et de tout ce qu’il dégageait. Ça me touche directement », ajoute-t-elle.

Mme Clermont participera à une Coupe du monde en Hollande le jour de l’événement, le 7 juillet, mais souhaitait assurer la présidence d’honneur pour la période d’inscriptions.

Plusieurs personnes impliquées

Le Défi rend hommage à Félix Deslauriers-Hallée, décédé à l’âge de 20 ans d’un rare cancer. Plus de 50 bénévoles, touchés par l’histoire du combattant, s’impliquent chaque année pour offrir un événement de qualité en sa mémoire.

« L’organisation en tant que telle, c’est des bénévoles à 100 %. C’est vraiment enraciné dans la communauté, c’est le caractère un peu spécial de cet événement-là », commente Marie Toupin, impliquée dans le DFDH depuis sa première édition.

« Le défi incarne les valeurs que Félix a léguées », ajoute-t-elle.

Toute la journée, des activités de vélo, de yoga, de touch football, de soccer et de course à pied se dérouleront au parc Jacques-Cartier. Plus de 800 participants sont attendus.

« Le défi génère des fonds pour le Programme à Félix et permet d’intégrer de saines habitudes de vie. Un événement qui favorise les échanges dans un esprit de communauté », explique le père de Félix, Benoit Hallée.

Défi Félix en bref

Le Programme à Félix vient en aide aux jeunes de 15 à 39 ans atteints de la maladie. « Avec les sous amassés, nous veillerons à la poursuite des programmes de la fondation, à développer la notoriété du Programme à Félix pour que ça puisse bénéficier à un plus grand nombre de jeunes », assure Myriam Bérubé, présidente de la Fondation québécoise du cancer en Estrie, qui chapeaute le Défi et le programme.

La journée d’activités se tiendra le 7 juillet, au parc Jacques-Cartier, dès 8 h. Il est possible de s’y inscrire ou d’offrir des dons au defifdh.org.