Une violente bagarre a éclaté à l’aréna du Mont Sainte-Anne à Sherbrooke lors d’un match entre les Marquis M18 et la formation de l’École secondaire du Verbe Divin de Granby.

Les policiers interviennent lors d'un match au Mont Sainte-Anne

Une violente bagarre a éclaté à l’aréna du Mont Sainte-Anne à Sherbrooke lors d’un match entre les Marquis M18 et la formation de l’École secondaire du Verbe Divin de Granby. Des agents du Service de police de Sherbrooke ont dû intervenir dimanche après-midi.

L’altercation qualifiée de « bagarre générale » par la police n’a fait aucun blessé grave. Aucune plainte n’a été portée et les policiers n’ont procédé à aucune arrestation selon le directeur général du Collège du Mont Sainte-Anne, Olivier Audet.

«La bagarre a commencé lorsqu’un joueur de notre équipe de hockey s’est retrouvé en mauvaise posture. Tout a dégénéré par la suite. Ses coéquipiers ont voulu le sortir de cette situation en le défendant. Sur le coup de l’émotion, la mêlée a éclaté.»

L’action est demeurée sur la patinoire même si quelques parents ont semblé s'invectiver.  

«Ce n’était pas chic, je dois l’admettre. Ce n’est pas ce qui est enseigné aux jeunes. On leur demande de se retirer de ce genre de situation. Ça ne cadre pas dans les valeurs du Collège du Mont Sainte-Anne et de la ligue. C’est d’ailleurs la première fois qu’une situation du genre survient à notre école. Il y aura probablement des sanctions d’imposées par les dirigeants de la Ligue de hockey préparatoire scolaire et de notre côté, on a rencontré les joueurs concernés. Personne n’a eu de plaisir dans cette bagarre», confirme le directeur de l’établissement, tout en précisant que ce n'était pas une bagarre générale à son avis.

« Ce n'est pas tout le monde qui se battait et il y avait encore des joueurs au banc. »