Les organisateurs du TIBS démissionnent en bloc

Les six membres principaux du comité organisateur du Tournoi international bantam de Sherbrooke ont rendu leur démission à Hockey Sherbrooke en refusant de poursuivre leur travail dans les conditions actuelles. Hockey Sherbrooke prendra ainsi les rênes afin de présenter la 36e édition.
Martin Morissette
Selon le président Martin Morissette, une divergence d'opinions avec Hockey Sherbrooke a mené à sa démission ainsi qu'à celle du directeur des finances André Roy, du registraire Jacques Corriveau, de la secrétaire Valérie Giguère, du directeur technique Alain Maheu et de la directrice Ginette Doucet.
« Nous avions déjà amorcé l'organisation de la prochaine édition, mais lors du dépôt du rapport final de la 35e édition, Hockey Sherbrooke a soumis de nombreuses recommandations dont certaines qui ne nous plaisaient pas », avance d'abord l'ancien président.
« On aurait aimé que la communication soit meilleure pour que cela nous permette de corriger certains points au fur et à mesure. Nous ne claquons pas la porte, nous ne quittons pas avec une certaine amertume, mais nous sommes déçus de l'attitude adoptée par Hockey Sherbrooke », indique M. Morissette.
Ce dernier admet qu'il souhaite la meilleure des chances à ceux qui prendront la relève.
« J'espère seulement que le TIBS puisse connaître autant de succès à cause des nombreuses retombées de l'événement pour la Ville de Sherbrooke. Il s'agit d'un tournoi important. La preuve, nous remettions près de 14 000 $ à Hockey Sherbrooke chaque année grâce aux profits générés. »
Notons qu'il a été impossible de rejoindre les membres de Hockey Sherbrooke avant de mettre sous presse.