Les meilleures hockeyeuses du Québec à Sherbrooke

Sherbrooke vibrera au rythme du hockey féminin lors du congé de Pâques, alors que six arénas de la ville accueilleront le volet féminin des championnats provinciaux du hockey mineur, bien connu sous le vocable de la Coupe Dodge.
Quelque 2000 hockeyeuses représentant 13 régions du Québec débarqueront à Sherbrooke du 13 au 16 avril pour ce très attendu championnat provincial qui clôture la saison de hockey mineur.
L'événement, qui en est à une 40e édition, a été placé sous la présidence d'honneur de la médaillée olympique et gagnante, tout récemment, de la Coupe Clarkson avec son équipe les Canadiennes, Marie-Philip Poulin.
Hockey Sherbrooke aura maintenant une place de choix dans la riche histoire de la Coupe Dodge. Pour la première fois dans l'histoire du volet féminin des Championnats provinciaux, une seule et unique association de hockey mineur a hérité du mandat d'organiser cette compétition d'envergure qu'est la Coupe Dodge.
Plus de 500 bénévoles sont requis pour l'accueil et le bon déroulement du tournoi.
« C'est une belle claque dans le dos pour tout le monde du hockey à Sherbrooke. C'est très intéressant et valorisant de voir que Hockey Québec nous considère pour l'accueil de ce championnat d'envergure. Et être la première association à accueillir seule cet événement prouve le bon travail que l'on fait ici », a indiqué le président de Hockey Sherbrooke, Jean Des Rosiers.
« On a investi beaucoup d'efforts dans le développement du hockey féminin au fil du temps et on a mis la main à la pâte pour non seulement développer l'engouement, mais le maintenir et le développer. On avait des joueuses à l'intérieur des équipes de garçons, et les demandes pour que les filles jouent entre elles étaient nombreuses. Dès qu'on a eu une masse suffisante, on a progressé et formé des équipes totalement féminines. »
« Avoir la Coupe Dodge à Sherbrooke permet à nos filles de jouer à la maison, devant les parents et les amis. Pour plusieurs d'entre elles, ce sera leur unique chance. Je trouve ça vraiment bien. »
Un des « châteaux-forts »
Le hockey féminin a connu une progression constante, au fil des 10 dernières années, confirme le directeur général de Hockey Québec, Paul Ménard.
Quelque 6600 filles s'adonnent au hockey un peu partout au Québec et Sherbrooke fait partie des « châteaux forts » en province pour le hockey féminin, avec les régions de Laval, Québec et Lac-Saint-Louis.
« On parle de plus en plus du hockey féminin; le dernier exemple en lice, c'est l'extraordinaire parcours de l'équipe féminine dirigée par Caroline Ouellette lors du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, qui s'est rendue en finale. Ce fut un « success story » très bénéfique pour le sport », a-t-il fait valoir.
« Par contre, il y a beaucoup de travail à faire; les jeunes sont sollicités de toute part, l'offre de loisirs n'a jamais été aussi vaste. Ce qui est important pour nous, afin de consolider la base, c'est l'offre de service. La jeune fille doit sentir qu'elle s'améliorer, qu'elle évolue dans un cadre motivant et stimulant. Il faut toujours porter attention à cet aspect », a-t-il indiqué.
Et Sherbrooke et l'Estrie ont toujours été actives dans le réseau du hockey féminin québécois; en plus d'une douzaine d'équipes civiles, un programme de sport-études et du hockey AA, est offert aux jeunes filles ici.
« La Coupe Dodge, pour certaines catégories comme le midget AA, c'est une étape vers le championnat canadien, la Coupe Esso. C'est donc très important dans le cheminement de saison de ces équipes, mais aussi pour toutes celles qui seront à Sherbrooke. C'est l'aboutissement », a lancé Dominic Desmarais, entraîneur-cadre chez les Harfangs de l'école secondaire du Triolet.
« Dans nos programmes sport-études, on a maintenant des groupes complets, avec quelque 40 filles qui s'entraînent chaque matin. Le hockey féminin a beaucoup progressé au fil des ans; on a à Sherbrooke un centre régional de développement, qui nous permet de bien encadrer les filles pendant leur cheminement. »
« Aussi, il faut noter l'influence positive de Sarah Vaillancourt et de Jocelyn Thibault, qui ont donné un gros coup de pouce au hockey féminin ici et qui ont contribué à son essor. »
L'horaire complet de la Coupe Dodge volet féminin sera disponible au www.coupe-dodge.qc.ca