Après une septième défaite consécutive, samedi contre les Islanders de Charlottetown, le Phœnix tentera de renouer avec la victoire dès jeudi soir en affrontant les Sea Dogs à Saint John. —

Les Maritimes pour se sortir la tête de l’eau

« Les gars ont connu de bons entraînements, se réjouit l’entraîneur Stéphane Julien. Ils savent que ces trois parties peuvent nous donner du momentum pour le reste de la saison. Il faudra les jouer comme si c’était des matchs de séries. J’ai aimé nos dernières rencontres. On était plus impliqués. Mais je demande à ce que tout le monde s’attarde aux détails pour aller chercher une victoire dès jeudi. »

Malgré tout, le Phœnix ne déprime pas et garde confiance.

« On retient beaucoup de positif des derniers matchs, a souligné Vincent Lampron. On doit construire sur ce que notre équipe a fait de bien lors des dernières rencontres. Tout le monde est conscient que notre club traverse une séquence difficile. 

On peut s’en sortir en jouant comme samedi. »

« On a travaillé fort samedi et on méritait de gagner, confirme Olivier Crête-Belzile. Pour commencer à gagner, c’est important de ne pas crouler sous la pression. On a tout fait pour gagner dernièrement, mais c’est à nous d’être plus disciplinés et de mieux écouler les pénalités. »

La bonne nouvelle? Les Sea Dogs se retrouvent au dernier rang du classement avec seulement quatre victoires en 20 parties.

« C’est un voyage crucial, renchérit Lampron. On a la chance d’aller chercher des points importants et ils sont plutôt rares ces temps-ci. On joue bien sûr la route, mais on ne s’attend pas à ce que soit facile. C’est évident qu’il faudra aussi mieux faire à domicile. Il faut gagner sur la route, mais avant tout, nos fans méritent des victoires »

Avec l’absence de Bailey Peach et surtout de Samuel Poulin, un trou se forme dans l’alignement.

« Mais je me réjouis de voir Kevin Gilbert et Benjamin Tardif élever leur jeu d’un cran depuis quelques jours, note Julien. Kevin s’implique et utilise sa vitesse en plus d’exceller en désavantage numérique. »

Une défensive à améliorer

S’il y a bien un point à améliorer chez le Phœnix, c’est non seulement la discipline, mais aussi la défensive.

« Pour ce qui est de la discipline, j’espère que les gars ont compris, confie Stéphane Julien. On tente aussi d’améliorer notre défensive. On est en mode solution. On tentera quelques expériences d’ici Noël. Jeudi, on rappellera Hunter Martin, qui avait connu un bon camp des recrues. Il avait toutefois refusé de participer au camp. S’il y a un endroit qu’il est possible de s’améliorer, c’est à la défense. C’est aussi la raison pour laquelle Isaak Chateauneuf a rejoint l’équipe. »

L’entraîneur du Phœnix se réjouissait finalement de la nomination de Thomas Grégoire au sein de l’équipe de la LHJMQ en vue de la Super Série CIBC contre les Russes.

« C’est pleinement mérité. Quand on regarde les défenseurs qui ont été invités, Thomas devait avoir sa place. »

Après Saint-John, le Phœnix se dirigera vers Moncton pour conclure son voyage samedi à Halifax.

En vitesse

Marek Zachar sera de retour dans l’alignement après avoir soigné une blessure à l’aine.

*****

Suspendu pour sa mise en échec contre les Islanders de Charlottetown, Thomas Grégoire ratera la partie de jeudi à Saint John.

*****

Isaak Chateauneuf devrait disputer une troisième rencontre avec le Phœnix afin de combler l’absence de Grégoire à la ligne bleue. Il sera à la recherche d’un premier point dans la LHJMQ.

*****

Samuel Poulin et Bailey Peach brilleront par leur absence dans les Maritimes. Après trois parties au Championnat mondial des moins de 17 ans, Poulin a amassé deux mentions d’aide et affrontera la Finlande en quart de finale avec Équipe Canada Blanc. Bailey Peach tente toujours de s’inscrire à la feuille de pointage et affrontera le Canada Rouge jeudi en quart de finale.

*****

Après la troisième partie du Phœnix dans les Maritimes, Evan Fitzpatrick n’accompagnera pas son équipe sur le chemin du retour et demeurera sur place afin de se préparer pour la Super Série CIBC contre les Russes. Thomas Grégoire demeurera également dans les Maritimes, puisque les deux parties du club de la LHJMQ seront disputées mardi et jeudi à Charlottetown et Moncton.

*****

La saison du gardien sherbrookois Alex D’Orio ne se passe du tout comme celle de l’an dernier. Après avoir misé le tout pour le tout la saison dernière, les Sea Dogs ont vu plusieurs joueurs quitter la formation, ce qui amène le gardien des Penguins de Pittsburgh à une fiche de deux victoires, neuf revers et une défaite en prolongation. Sa moyenne : 3,37 contre 2,40 en 2016-2017.