Zachary St-Jean, Félix Paquette, Thomas Prud'homme, Olivier Lortie, Zachary Dion et Olivier Lapierre comptent bien voir les Harfangs de l'école secondaire du Triolet remporter le championnat provincial.

Les Harfangs, une équipe « d'exception »

Ils n'ont pas une fiche à tout casser. Ils n'ont encore rien gagné. Mais les Harfangs possèdent tous les outils pour quitter Alma avec le titre de champion provincial. « J'ai un groupe exceptionnel. Tout est possible! » estime l'entraîneur de l'équipe juvénile AAA division 1.
Avec leur dossier de 15 victoires, 10 défaites et 7 revers en prolongation, le club de hockey de l'école secondaire du Triolet n'a jamais été vu comme étant l'un des favoris au titre. Après avoir balayé les Intrépides de l'école secondaire du Chêne-Bleu lors d'une série trois de cinq, les Sherbrookois semblent de plus en plus pris au sérieux. Et avec raison, croit le pilote Dominic Desmarais :
« Je n'ai jamais piloté une équipe aussi impressionnante. On n'a aucune vedette au sein de notre alignement. Mais grâce à notre attitude, notre maturité et notre engagement, il n'y a pas de limite. Je crois que le meilleur buteur de la ligue a plus de buts que le nombre de points de notre meilleur marqueur. C'est tout dire! »
La semaine prochaine aura lieu la demi-finale. Et par la suite, la dernière ronde des séries sera présentée à Alma du 20 au 23 avril. C'est à ce moment que les Harfangs souhaitent causer la surprise.
« Mes joueurs ne forment pas un groupe qui existe depuis plusieurs saisons. Nous sommes allés chercher des jeunes de plusieurs ligues différentes pour former une équipe composée d'athlètes de 15 ou 16 ans. Ces joueurs ne l'ont pas eu facile dans le passé et ils ont la chance de réaliser de belles choses cette saison », clame Dominic Desmarais.
Depuis leur naissance en 2012, jamais les Harfangs AAA juvéniles division 1 n'ont réussi à se rendre aussi loin en séries.
« On n'abandonne jamais. Tout le monde travaille fort et nos adversaires savent que le match sera difficile contre nous. On a peut-être terminé la saison à la fin du premier tiers dans le classement des équipes de la province, mais on croit énormément en nos chances. On aime comparer notre équipe aux Devils du New Jersey : engagée, structurée et tout ça, sans nécessairement miser sur des joueurs étoiles », résume l'entraîneur des Harfangs.
La saison de la dernière chance
Pour la plupart des joueurs des Harfangs, il s'agit d'une dernière chance de faire bonne impression et de peut-être décrocher une invitation dans un camp de la LHJMQ ou, mieux encore, d'être repêchés.
« Le circuit juvénile AAA division est sous-estimé, je crois. On peut évaluer le calibre entre le midget espoir et le midget AAA. Dans le circuit, il y aura peut-être quatre ou cinq joueurs qui perceront dans le junior majeur », avance l'entraîneur.
Et avec un titre provincial en poche, gageons que les Sherbrookois pourraient attirer un peu plus l'attention des recruteurs...