Le gardien des Grenadiers de Châteauguay est l’unique raison de la victoire serrée des Cantonniers de Magog, mercredi soir.

Les Grenadiers mitraillés

Une performance éclatante du gardien Jasmin Simon n’a pas suffi aux Grenadiers de Châteauguay qui ont encaissé un revers de 3-2 contre les Cantonnniers de Magog mercredi.

Le portier des visiteurs a été mitraillé de 51 lancers, dont plusieurs à bout portant. Simon a empêché son équipe de subir une défaite humiliante dans cette partie disputée à l’aréna de Magog.

Simon a cédé une première fois sur un tir de Zackary Michaud après une belle entrée de zone de ce dernier en compagnie de Mathis Dufour. Celui-ci a été récompensé à son tour moins de trois minutes plus tard quand il a dirigé la rondelle dans le fond du filet après avoir bénéficié d’une passe parfaite de Julien Bourget.

Un seul but à la période médiane lorsque Tristan Roy a inscrit le troisième but des siens en avantage numérique. Quelques secondes auparavant, Roy filait seul vers la cage des Grenadiers lorsqu’il a été accroché, ce qui a donné lieu à cette attaque massive.

 Avec un seul but dans cet engagement, le jeu de Justin Bergeron en début de période, quand les Grenadiers attaquaient à deux contre un, s’est avéré un tournant. Étendu sur la glace, Bergeron a intercepté une passe avec son bâton pour priver les Grenadiers de tirer au but. Un peu plus tard, les visiteurs ont frappé le poteau de la cage défendue par Mathis Dorcal-Madore, qui a bloqué 19 rondelles dans la rencontre

Sueurs froides

Nullement découragés par le but de leurs rivaux en fin de deuxième période, les Grenadiers ont immédiatement attaqué le filet de Dorcal-Madore pour le prendre en défaut après seulement 31 secondes de jeu au début du dernier vingt. Ils en ont ajouté un second avec un peu moins de trois minutes à écouler au match. Une punition est toutefois venue étouffer leur remontée. Les Grenadiers avaient déjà fait le coup aux Cantonniers plus tôt cette saison et Félix Potvin s’en rappelait.

« Il faut apprendre de ça. Ce serait faux de reprocher aux gars d’avoir levé le pied. Ce n’est pas ce qui est arrivé. Les Grenadiers ont foncé au filet et ils ont été opportunistes. Mais on ne peut espérer s’en sortir toujours si on perd nos troisièmes périodes comme ce soir (hier). En même temps, je dois être honnête et reconnaître que le pointage n’aurait pas dû être seulement 3-0 après deux périodes. Avec 51 tirs, leur gardien a été sensationnel », a souligné Potvin.

Première étoile de la partie avec un but et une passe, Mathis Dufour savourait le moment tout en faisant preuve de réalisme. « J’ai connu une bonne première période et cela donne toujours confiance. J’étais sur la glace pour leur deuxième but. On a failli à la tâche sur ce jeu. Je suis moins content pour ça. On sort avec les trois points au classement et quand même avec une bonne performance globale. Mais on peut faire encore mieux. »