Les Gaiters ont opté pour le jeune quart-arrière Dylan Tucker (15) pour amorcer le match inaugural de l'équipe, samedi à Wolfville au Nouveau-Brunswick.

Les Gaiters ont misé sur Tucker

Les Gaiters ont profité à fond de leur camp d'entraînement de trois semaines, avant d'amorcer leur saison régulière, afin de peaufiner l'évaluation de tout le personnel de l'équipe. À commencer par le poste de quart-arrière.
Samedi à Wolfville, pour amorcer la saison, c'est le jeune Dylan Tucker qui s'est amené dans la mêlée, place qu'il a occupée pendant tout le match.
Pendant le camp, la lutte s'est principalement faite entre lui et le vétéran Mathieu Demers.
Ce dernier a partagé la tâche avec Jaeden Marwick en 2016 et il a fait de même en 2015 avec Travis Eman, Kyle Sheahan et Alex Bouffard.
Avec 292 points marqués en 24 matchs lors des trois dernières saisons, les Gaiters cherchent la solution au poste de quart.
Samedi, contre Acadia, Tucker a montré de belles choses, mais il a surtout montré que c'était la première fois qu'il amorçait un match au football universitaire canadien. Certains ajustements seront requis.
« Dylan a eu une longueur d'avance depuis cet hiver et il l'a maintenu durant le camp et jusqu'au début de la saison. Il a tous les outils pour faire toutes les choses qu'on pourrait lui demander. Il a du potentiel, il doit apprendre à avoir le même processus chaque fois que le ballon lève », a indiqué le coordonnateur offensif des Gaiters, Pat Boies, qui en est à une première saison avec l'équipe.
« Samedi, il a fait de bonnes choses et de moins bonnes. Ça a bien commencé lors de la première séquence offensive, mais ça paraissait un peu qu'on n'avait pas eu de match pré saison et qu'Acadia était rôdé depuis deux semaines. Les choses vont vite à l'entraînement. Quand tu le vis pour de vrai et que tu vis de l'adversité en partant, c'est une autre paire de manches. On a fait de bons ajustements en deuxième demie, mais on a laissé trop d'opportunité sur le terrain. »
Tucker a complété le match avec 18 passes complétées en 32 tentatives, 133 verges de gain, un touché et deux interceptions lors d'une défaite de 27-10.
« Il y a plein de choses à apprendre de ce match, un premier pour moi en tant que partant. Une nouvelle attaque, une nouvelle conférence, de nouvelles équipes. Ce n'est certes pas le résultat qu'on aurait souhaité. On va s'améliorer, à commencer par moi. Je vais regarder le film avec attention, faire les ajustements et être meilleur la semaine prochaine », a dit Tucker.
« On ne cherche pas d'excuse parce qu'on n'a pas eu de match préparatoire. On a un camp de trois semaines, on doit poursuivre la progression sur le terrain. »
Trevon Millings, utilisé l'an dernier comme receveur de passes, a surtout vu du terrain comme porteur de ballon. Il s'est avéré la principale arme offensive des Gaiters, avec 110 verges de gain au sol et par les airs.
Avec la présence des receveurs de passes Deshaun Smellie et Michael Nelson (absent contre Acadia), les Gaiters auront quelques armes offensives intéressantes.
« On a plein de gars qui peuvent faire de belles affaires, il faut tout mettre ça ensemble. Je trouve aussi que notre ligne offensive a bien fait. Si on n'avait pas tiré de l'arrière très tôt dans le match, on aurait pu avoir un autre plan de match », a conclu Pat Boies.
Les Gaiters amorceront leur saison locale samedi. Les Huskies de Saint-Mary's seront en ville à compter de 14 h.