L’équipe féminine de volleyball de l’Université de Sherbrooke a eu le dessus sur les Gee-Gees d’Ottawa, la fin de semaine dernière, en quatre sets.

Les filles en contrôle, les gars dans le pétrin

L’équipe féminine de volleyball du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke a connu la victoire pour la première fois en 2019 la fin de semaine dernière. Pendant ce temps, les gars ont vu leurs chances de participer aux éliminatoires s’amoindrir avec deux défaites contre Dalhousie.

Après des défaites contre Québec et Montréal en cette nouvelle année, l’équipe féminine dirigée par Annie Lévesque et Annie Martin a renoué avec la victoire, samedi à Sherbrooke, grâce à un gain en quatre manches face aux Gee-Gees d’Ottawa (3-1).

Après des manches sans histoire remportées 25-19 et 25-16, la machine sherbrookoise a temporairement déraillé au milieu de la troisième manche. Les deux équipes étaient pourtant nez à nez au temps mort technique, avant que les Ontariennes ne montrent des dents pour la première fois du match. Elles ont finalement gagné cette manche au compte de 25-17. Sherbrooke a gagné le quatrième manche par 25-15.

Les représentantes d’Ottawa n’ont qu’une seule victoire en 12 occasions depuis le début de la saison et sont à toutes fins utiles éliminées de la course aux séries au sein de la Ligue universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Elles occupent le sixième et dernier rang au classement des équipes.

Quant au Vert & Or, il s’accroche au quatrième rang du classement, à égalité avec les Citadins de l’Université du Québec à Montréal, avec une fiche de 5-8. Sherbrooke a encore sept matchs à disputer d’ici la fin du calendrier régulier.

Les quatre prochaines seront disputées sur les terrains adverses, face à McGill et à l’UQAM, les deux équipes qui dominent le classement québécois en position un et deux.

Les gars à plat

L’équipe masculine devait quant à elle profiter du passage à Sherbrooke des Tigers de Dalhousie (3-7) pour espérer faire un bond en avant vers les séries éliminatoires.

Le Vert & Or (1-11) s’est cependant incliné à ses deux matchs face aux représentants des Maritimes et ils n’ont réussi à soutirer qu’une seule manche aux visiteurs (0-3 et 1-3).

Avec quatre matchs à disputer avant la fin de la saison, dont deux duels face à Montréal et Québec, les deux formations qui dominent le classement québécois avec une récolte identique de 18 points, les Sherbrookois rateront fort probablement les séries éliminatoires.

Vendredi soir, lors du premier de deux affrontements en moins de 24 heures entre les deux formations, le Vert & Or avait subi chez lui un troisième revers de suite cette saison par la marque de 3-1 contre les représentants du Nouveau-Brunswick. Le pointage final de cette partie, également disputée à l’UdeS, a été de 25-22, 22-25, 25-23 et 25-23.

Au total de quatre joutes en 2018-2019, la troupe sherbrookoise n’aura remporté que trois manches sur 15 contre les Néo-Brunswickois.

Outre ses matchs face à Montréal et Québec, la troupe de Marc Lussier rendra visite aux Tigers, dans les Maritimes.