Ian Farrell, à gauche, évolue avec son fils Brandon, à droite, chez le Wild de Windsor.

Les Farrell père et fils réunis

Pouvoir évoluer sur le même trio que son fils, au sein d’une ligue compétitive, est un rêve que caressent plusieurs paternels. Et c’est ce rêve qu’à réalisé Ian Farrell avec son fils Brandon chez le Wild de Windsor.

Le père et le fils ont donc joué ensemble, lors du match d’ouverture du Wild, en début de saison.

«On a joué ensemble, lors des matchs hors-concours, et ça a très bien été. J’ai fini le match avec deux buts et deux passes, alors que Brandon a amassé quatre passes. C’était convenu avec l’organisation que je disputerais au moins un match de saison avec mon gars», a indiqué Ian Farrell.

Cependant, ce dernier a subi une blessure qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant quelques semaines, par la suite.

Le duo père-fils sera réuni de nouveau vendredi, à Windsor, lorsque le Wild accueillera East Angus.

Ian Farrell est bien connu en région, lui qui a arpenté les arénas d’un peu partout au Québec, notamment au niveau senior.

Après avoir fait son hockey mineur à Rock Forest et à Magog, il a joué pendant trois ans avec les Cougars du Collège Champlain.

Au niveau senior, il a entre autres joué pour les Papetiers de Windsor, les Chiefs de Rock Forest ou les Aztek d’Asbestos.

«J’ai pas mal fait le tour au niveau senior! Plus jeune, j’ai eu des invitations pour évoluer au junior, notamment avec les Faucons de Sherbrooke, mais mon père a insisté pour que je reste à l’école», s’est rappelé le joueur vétéran de 44 ans.

Ian Farrell a suivi son fils dans les arénas tout au long de son développement, en plus d’être son entraîneur pendant plusieurs saisons. Brandon a joué au hockey mineur à Sherbrooke et chez les Marquis du Mont-Sainte-Anne.

Il a par la suite évolué pendant deux ans dans le junior A, en Ontario.

«J’ai eu une offre pour aller jouer en Lettonie. Ça aurait été une expérience inoubliable, mais je me suis trouvé du boulot ici, et j’ai la chance de jouer avec des amis, ici. Et je savais que le Wild aurait une bonne équipe», a dit le jeune homme de 20 ans, qui est l’un des plus jeunes joueurs de la LHR.

Et ce boulot, c’est avec le paternel, bien sûr, chez SIS Services, une entreprise spécialisée en évaluation d’équipements et d’actifs.

«Quand Brandon a décidé de rester dans le coin, le Wild l’a approché. En même temps, comme je connais bien Benoit Lefebvre (président du Wild de Windsor) et Samuel Meunier (directeur général), qui m’ont vu jouer avec les jeunes lors du Tournoi À bout de souffle de David Perron l’été passé, ils ont décidé de me donner une chance avec l’équipe. Le but, c’était que je puisse jouer un match avec Brandon», a expliqué Ian Farrell.

«Après quelques matchs préparatoires, on a joué ensemble lors du premier match de l’année. C’était vraiment extraordinaire! J’espérais tellement avoir la chance de jouer avec lui, devant toute notre famille, notamment ma femme et ma fille. On a déjà joué ensemble, dans des ligues de garage, mais là, de le faire dans un calibre sérieux comme la Ligue régionale de hockey (LHR), c’est hot. C’est une grande fierté pour moi!»

Brandon et Ian auront à nouveau l’occasion d’amasser des points ensemble, vendredi.

Jusqu’ici, Brandon a 15 points en 12 matchs.

«J’aime vraiment mon expérience de jouer avec lui, c’est un privilège. Je vais me rappeler de ces moments toute ma vie. Ce qui est encore plus plaisant, c’est qu’on a toujours de bonnes foules à Windsor, entre 400 et 500 personnes, dont beaucoup qui sont des amis ou des parents. Ça rend l’expérience encore plus plaisante!»

Le père et le fils se complètent sur la glace, dit Brandon.

«Devant le filet, il ne rate pas grand-chose, c’est un marqueur, plus que moi! Si tu lui donnes la rondelle à cet endroit, il rate rarement son coup.»

Retrait du chandail de Dominic Fontaine

Le match de vendredi promet d’être fort en émotions; l’organisation retirera, avant la partie, le chandail de Dominic Fontaine.

L’ancien joueur de l’organisation est décédé des suites d’un cancer, il y a trois ans.

Le match est prévu pour 20 h 30.