Le vice-président de Baseball Sherbrooke, Simon Prévost, le propriétaire des Expos de Sherbrooke, Francois Lécuyer, le joueur des Expos et entraîneur dans le calibre AA, Pascal St-Pierre, le président de Baseball Sherbrooke, Vincent Laroche, ainsi que le joueur des Expos et entraîneur dans le AA, Alain Lachance, ont présenté les nouvelles couleurs des quatre équipes AA de Sherbrooke portées notamment par Expouff, la mascotte des Expos.

Les Expos suivent les traces du Mistral et du Phoenix

Il y a eu le Mistral au soccer. Ensuite le Phœnix au hockey. Et maintenant, voici les Expos. Dans le cadre de la politique « Une ville, un club », c’est au tour des équipes de baseball AA de faire le saut.

« Jusqu’à l’an passé, nos équipes AA portaient le nom des Athlétiques de Sherbrooke pour rappeler le lien que nous avions avec les Athlétiques BRP de Sherbrooke, qui évoluaient dans les années 2000, souligne le président de Baseball Sherbrooke, Vincent Laroche. Afin de mieux représenter ce qu’est le baseball à Sherbrooke en 2018 et à la suite d’une suggestion d’un bénévole, l’idée de créer une nouvelle association avec notre équipe senior locale a été discutée et tout a pris son envol en novembre dernier. »  

Quatre équipes AA adopteront ainsi de nouvelles couleurs.

« Les formations moustique, pee-wee, bantam et midget porteront le même uniforme que leurs grands frères de la ligue senior, de la casquette jusqu’aux bas ! Il y a un sentiment d’appartenance qui se crée de cette façon », se réjouit M. Laroche.
« Je suis très content de cette annonce, admet pour sa part François Lécuyer. Je suis à la barre des Expos depuis 2006 et j’essaie chaque année de faire un pont entre les Expos et le baseball mineur. C’était plus difficile dans le passé et je suis heureux de voir que la nouvelle direction souhaite marcher main dans la main avec nous ! »

Une hausse de popularité

Depuis quelques années, le baseball reprend ses lettres de noblesse au Québec et en Estrie.

« Le nombre de joueurs de baseball au Québec a connu une croissance impressionnante de 60 % au cours des 10 dernières saisons, informe le président de Baseball Sherbrooke. Dans toutes les régions, de plus en plus de joueurs et de joueuses arpentent les terrains de baseball. À Sherbrooke et en Estrie, c’est une augmentation de plus de 10 % dans le nombre d’inscriptions de 2016 à 2017. »

En 2017, 470 joueurs étaient répartis dans 26 équipes, dont trois équipes AA et quatre équipes féminines. Baseball Sherbrooke prévoit encore une augmentation cette saison et ajoutera une nouvelle équipe midget AA en 2018 après plusieurs années d’absence.

« Vous savez, s’il n’y a pas de relève, il n’y a pas d’équipe senior, rappelle François Lécuyer. On a eu droit à une période plus creuse au baseball dans les années 2000. Autrefois, on pouvait compter sur plusieurs joueurs locaux dans le senior. Mais la réalité fait en sorte que nous avons récemment été obligés de regarder vers la région de Montréal pour former l’équipe et attirer des joueurs afin de compléter l’alignement. Je vois par contre le beau travail qui se fait chez Baseball Sherbrooke et ça augure bien pour l’avenir. »