Les Expos avaient connu un programme double parfait face à Saint-Jean-sur-Richelieu et Coaticook samedi avant de trébucher dimanche contre Shawinigan.
Les Expos avaient connu un programme double parfait face à Saint-Jean-sur-Richelieu et Coaticook samedi avant de trébucher dimanche contre Shawinigan.

Les Expos capables du meilleur et du pire

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Mais qu’est-ce qui a bien pu piquer les joueurs des Expos? Après un début de saison difficile, la formation sherbrookoise a obtenu cinq victoires à leurs six derniers matchs grâce à un programme double parfait samedi et semblait sur la bonne voie... jusqu’à ce qu’elle se fasse servir toute une correction dimanche.

Les hommes de Bruno Laurin disputaient deux parties samedi et ont quitté le stade Amédée-Roy avec deux gains sans équivoque de 14-8 contre les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu et 7 à 0 face au Big Bill de Coaticook. Le lendemain, une équipe aux allures bien différentes s’est présentée sur le terrain de la rue du Cégep. Résultat: les Expos ont été battus à plate couture au compte de 21-3 contre les Cascades de Shawinigan.

En espérant grimper au classement pour ne pas avoir à disputer la phase qualificative de type 2 de 3, les Expos ont pu compter sur leurs gros canons pour atteindre le 5e rang du classement de la LBMQ samedi grâce à une fiche de sept victoires et cinq revers.

John-Anthony Lantigua a donné le ton à la journée parfaite en claquant un circuit de trois points dès la manche initiale grâce à une balle d’Alexandre Gauthier propulsée derrière la clôture.

Les Pirates ont bien tenté de répliquer en début de deuxième manche, mais Lantigua n’avait pas dit son dernier mot en produisant un quatrième point dans la rencontre avec un simple.

Plus tard, le grand chelem de Nelson Ercia Jr a creusé l’écart, mais les visiteurs n’ont jamais abandonné avec quatre points produits en quatrième manche.
Matthew Adams-Whittaker a finalement pris la relève du partant Claudio Ortiz en quatrième manche qui avait donné six points aux visiteurs. Presque parfait, Adams-Whittaker a remporté sa première victoire.

Notons que le joueur des Expos Ismael Pena-Chénier a frappé le troisième circuit des siens en sixième manche.

Trois défaites du Big Bill

En soirée, le partant des Expos Samuel Greene a bien fait en six manches en n’accordant pas de point au Big Bill. Le lanceur de Coaticook Mathieu Boutin a pour sa part encaissé un premier revers en 2020 en concédant sept points et sept coups sûrs en quatre manches et deux tiers de travail.

Pour ses 35 ans d’arbitrage dans le monde du baseball, le Sherbrookois René Provencher a été honoré par la LBMQ samedi.

Le lendemain, les lanceurs des Expos Oscar Rodriguez, Ismael Pena-Chénier, Matthew Adams-Whittaker et Jonathan Cardin ont été malmenés en accordant 11 points lors des quatre premières manches et dix lors des deux dernières. Seconds au classement, les Cascades ont produit 19 coups sûrs contre huit pour les Expos, qui ont commis trois erreurs dans la défaite.

Le Big Bill continuait quant à lui son périple sur la route dimanche avec deux parties, la première à Thetford Mines en après-midi qui s’est soldée par une défaite de 11-3 contre les Blue Sox et la deuxième en soirée à Victoriaville qui s’est conclue 4 à 3 à l’avantage du Cactus.

Les Expos se trouvent toujours au 5e rang, suivis du Big Bill au 6e et des Blue Sox au 7e rang du classement général de la LBMQ.