Le lanceur des Expos Ismael Pena s’est montré dominant vendredi soir sur la butte du stade Amédée-Roy.

Les Expos battent les Cascades

D’un côté, les Cascades de Shawinigan souhaitaient surprendre les Expos. De l’autre, les Expos espéraient mettre fin rapidement à cette série de premier tour de la LBMQ en gagnant la première rencontre au stade Amédée-Roy. Le deuxième scénario s’avère maintenant plus probable grâce à une victoire de 13-2 des Expos.

Pour une rare fois cette année, le gérant François Lécuyer croyait pouvoir compter sur une formation complète. Or, Javier Rivalta et Moises Perez manquaient à l’appel vendredi soir.

Malgré tout, les Expos ont corrigé les Cascades en effectuant une poussée de 13 points en trois manches : cinq en 4e manche, cinq autres en 5e et trois en 6e manche.

Au total, 20 coups sûrs ont été réalisés, dont 15 par les Expos. 

« J’ai toujours pensé que nous pouvions effectuer sept à neuf coups sûrs par match, indique François Lécuyer, également propriétaire des Expos. Nous sommes très heureux du résultat, parce que personne ne veut tirer de l’arrière 1-0 dans une série deux de trois. »

La victoire a été ajoutée au dossier du lanceur partant Ismael Pena. Michel Goudreau tentera d’en faire tout autant samedi soir 19 h à Shawinigan.

Si les Cascades forcent la tenue d’une troisième et ultime partie, elle aura lieu dimanche à 16 h à Sherbrooke. Le gagnant de cette série affrontera les Blues Sox de Thetford Mines.

« J’espère qu’il nous restera quelques coups sûrs en banque samedi ! En plus, on affrontera l’un des trois meilleurs lanceurs du circuit et Dominic Samyn puis Nelson Ercia devront s’absenter. Heureusement, Rivalta et Perez seront présents cette fois », se réjouit Lécuyer.