Les Sherbrookois ont eu droit à l’appui de la foule alors que 637 spectateurs étaient entassés dans les estrades du stade Amédée-Roy.

Les Expos à un cheveu de la victoire

Les Expos de Sherbrooke sont passés tout près de remporter leur match d’ouverture local face aux Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu dimanche au stade Amédée-Roy. Auteur de trois coups sûrs durant le match, Douglas Toro n’a pu en frapper un quatrième lorsque les buts étaient remplis en fin de 7e manche forçant ainsi les Expos à s’incliner par la marque de 8-7.

La défaite fait mal puisque les Sherbrookois étaient en contrôle 5-2 après quatre manches de jeu.

« C’est un peu décevant parce qu’on était en avance, admet Daniel Bélisle, gérant des Expos, après la rencontre. On est revenu à 7-7, ça démontre du caractère. On a offert un bon spectacle aux partisans, mais c’est certain que la victoire aurait été la cerise sur le sundae. On a fait quelques petites erreurs. »

Le lanceur partant des Expos Yann Fortin n’aura finalement lancé qu’une seule manche. Il a dû être retiré de la rencontre en raison d’une blessure à un bras.

« C’est un mal de bras, confirme l’entraîneur-chef. J’ai trois matchs en deux jours la semaine prochaine. Je ne sais pas trop ce que je vais faire, je vais parler à mon directeur général pour trouver du renfort sur la butte rapidement. »

Les Sherbrookois ont eu droit à l’appui de la foule. 637 spectateurs étaient entassés dans les estrades du stade Amédée-Roy. Il faut dire que la présence de l’ancien voltigeur des Expos Rondell White avait convaincu plusieurs amateurs de se rendre au stade.

« C’est merveilleux comme match d’ouverture, on espère que ces gens-là ont apprécié, souligne Daniel Bélisle. Je veux offrir des matchs où ce n’est pas 12-1 après deux manches et où on ne fait pas six erreurs. On va avoir du fun au stade cette année. »