Le gardien des Cantonniers Olivier Adam a concédé trois buts sur 25 tirs.

Les Estacades ont le numéro des Cantonniers

De toutes les équipes de la Ligue midget AAA du Québec, les Estacades de Trois-Rivières sont ceux qui donnent le plus de fil à retordre aux Cantonniers de Magog année après année. Rien de bien surprenant alors que les Trifluviens soient repartis de l’aréna de Magog avec une victoire de 4-1 mercredi soir.

Fidèles à leur réputation, les visiteurs ont surtout travaillé plus fort que les Magogois. Et lorsque les Estacades prennent les devants comme ils l’ont fait en enfilant les deux premiers buts de la partie, ils deviennent deux fois plus difficiles à renverser. L’entraîneur des Cantonniers, Félix Potvin, n’a pas manqué de souligner le brio de ses rivaux. « Jouer du hockey de rattrapage contre les Estacades, ce n’est jamais une très bonne idée. C’est une équipe qui n’a pas besoin d’une grosse avance pour jouer en confiance. Ce soir (hier), leurs défenseurs ont été impeccables devant leur gardien, tandis que leurs attaquants ont été très agressifs dans notre zone en appliquant énormément de pression sur nos défenseurs. Un match typique de Trois-Rivières. Rien de nouveau pour les entraîneurs, mais de toute évidence certains de nos joueurs ont été décontenancés par la façon de jouer des Estacades », a-t-il commenté.

Sans aller jusqu’à prétendre que les siens ont facilité la tâche des Estacades, Potvin a confié que ses joueurs étaient sortis du plan de match. « Les gars avaient eu comme consigne de bouger la rondelle rapidement dans leur territoire. Ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. Nos gars étaient isolés et faciles à couvrir. Ça vient d’entrer dans la valise de l’apprentissage. Ce n’est pas en octobre que nous gagnerons des championnats. Les gars viennent de faire connaissance avec une équipe qui pratique un style de jeu qui est souvent utilisé dans les séries. On travaille sur le long terme, mais il faudra s’en rappeler », confie Potvin qui aurait surtout souhaité un meilleur départ des siens.

« Encore une mauvaise période de notre part. Ça nous fait de plus en plus mal. C’est une mauvaise habitude qu’il faudra corriger. Jouer 40 minutes par partie nous mènera nulle part. »

Tirs de loin

Les Cantonniers ont été très peu menaçants pour le portier William Grimard qui a effectué seulement 20 arrêts. Rarement les locaux ont pu s’approcher de son demi-cercle avec le résultat que les chances de marquer ont été particulièrement rares. Toute la soirée les protégés de Félix Potvin ont été limités à des tirs inoffensifs de loin. Seul Olivier Picard s’est inscrit sur la feuille de pointage.

Olivier Adam a concédé trois buts sur 25 tirs. Les gagnants ont ajouté un quatrième but sur un 26e lancer dans une cage déserte en fin de partie.