Les Cougars veulent rebondir rapidement après un dur revers

Les Cougars du Collège Champlain ont subi l’un des pires revers de l’histoire de leur programme la semaine dernière, lorsqu’ils se sont inclinés 54-0 face aux Spartiates du Vieux-Montréal. La page est déjà tournée, confirme Jean-François Joncas, et ses Cougars auront l’occasion de rebondir dès samedi, face au Phénix d’André-Grasset.

Pour un match retour avec le programme, Joncas aurait certes souhaité un scénario différent.

«Ça s’est passé assez vite, à la demie, c’était réglé. On a fait des erreurs des deux côtés du ballon. Ce fut dur à accepter, sur le coup. Mais samedi, le lendemain, les gars de l’équipe faisait du bénévolat au Festival de rue à Lennox, et le moral était bon. Tout le monde est mécontent du résultat et a hâte de retourner sur le terrain.»

«On a frappé une bonne équipe, mais on peut jouer avec eux. Si, quand on a eu des chances, on avait été en mesure d’inscrire des points, le score aurait pu être différent. Ils auraient gagné pareil, mais ça n’aurait peut-être pas ce type de pointage», a dit Joncas.

«On a perdu, on en a mangé une, ce n’est pas acceptable. On passe à autre chose. On s’est concentré sur Grasset, et on a eu une très bonne semaine de pratique. L’attitude des gars étaient très positive.»

Ce duel Champlain-Grasset se déroulera sans la présence du quart-arrière Jonathan Sénéchal, blessé au genou lors du match initial de la saison.

On ne connaît pas avec exactitude la durée de l’absence de celui qui s’est engagé auprès de l’Université du Connecticut, en NCAA.

«Leur attaque au sol va probablement être utilisée davantage dans ces circonstances. Ils ont deux porteurs de quatrième année, il faut respecter ça. Et en défensive, ils ont beaucoup de gars de troisième année. C’est un beau défi pour nous.»

Le match est prévu à 13h.