C’est Thomas Bolduc qui amorcera le match au poste de quart-arrière pour les Cougars du Collège Champlain, samedi, lorsqu’ils accueilleront les Faucons de Lévis-Lauzon, en demi-finale du football collégial division 1.

Les Cougars prêts pour Joanik Massé

Si les Cougars du Collège Champlain veulent se tailler à nouveau une place en finale du football collégial division 1, ils devront trouver une façon de stopper le porteur de ballon Joanik Massé.

Le meilleur porteur de ballon de la division 1 et ses Faucons de Lévis-Lauzon seront à Sherbrooke samedi pour y disputer le match de demi-finale.

Les deux équipes se sont rencontrées une seule fois en 2017, et c’était lors du tout premier match de la saison. Un match remporté 42-28 par les Cougars.

Et pendant ce match, Joanik Massé avait été dominant au sol, avec une hallucinante récolte de 354 verges en 41 courses.

D’ailleurs, les Faucons avaient couru pour l’impressionnant total de 510 verges lors de ce match inaugural.

Et Massé a conclu sa spectaculaire saison avec une récolte de 1891 verges au sol et 19 touchés. Rien que ça.

Ce fut, probablement, le match où l’unité défensive des Cougars fut le plus durement mise à l’épreuve.

Champlain a fini l’année avec la défense ayant accordé le moins de points (123 en 9 matchs), alors que les Faucons ont été l’équipe la plus productive à l’attaque (413 points en 9 matchs).

Discipline

« Tout le monde a hâte de jouer contre les Faucons, surtout notre unité défensive. On a fait beaucoup de vidéos et il faudra jouer de façon disciplinée contre lui (Massé). On ne changera pas toute notre défense pour un seul match; on croit avoir les bons éléments pour le contrer. Il faudra jouer rapidement, réagir vite, être prêts », a dit l’entraîneur-chef des Cougars, Kevin Mackey.

« Malgré la grosse performance de Massé contre nous, on a trouvé un moyen de gagner le match. Je me rappelle qu’on menait 21-0 à la demie, avant de voir les Faucons revenir de l’arrière en deuxième demie. On s’est amélioré depuis ce temps-là », a-t-il assuré.

« En fin de compte, c’est l’équipe qui va faire le moins d’erreurs et qui exécutera le mieux son plan de match qui remportera la victoire. On a bien conclu la saison, on a hâte à ce défi. »

Belle tradition

Les Cougars du Collège Champlain poursuivent leur tradition d’excellence. Cette présence dans le carré d’as est leur huitième consécutive.

Depuis 2010, ils ont gagné deux fois le Bol d’or (2013 et 2015) et ils ont été finalistes à deux reprises, en plus d’être demi-finalistes trois fois.

Et si l’unité défensive des Cougars fut leur force en saison régulière, la bataille pour le poste de quart-arrière numéro un fut l’une des clés des succès de l’équipe, croit Kevin Mackey.

Thomas Bolduc a amorcé la saison, avant de se blesser et de céder sa place à Lukas Boulanger. Ce dernier s’est lui aussi blessé et c’est Bolduc qui l’a remplacé.

D’où l’importance d’avoir deux pivots de qualité dans le même alignement...

« Thomas (Bolduc) et Lukas (Boulanger) sont deux très bons quarts. On est vraiment choyés de pouvoir compter sur deux bons athlètes. Ils sont différents, dans leur jeu. C’est Thomas qui va démarrer le match samedi, mais on a va certainement utiliser Lukas aussi. La saine compétition qui s’est installée entre les deux a fait de nous une meilleure équipe. Ils sont toujours ensemble, à réviser le cahier de jeux, à s’encourager. »

« Thomas comprend bien le cahier de jeux, il a pris le contrôle de l’attaque. On s’attend à ça de lui, à sa deuxième année. Quant à Lukas, on va être patients avec lui, c’est sa première année après tout », a dit Kevin Mackey.

« On est prêts à tout; les Faucons n’hésitent pas à faire des jeux truqués et à oser de nouvelles choses. On a une grosse semaine d’entraînement, la concentration est à son maximum. Ce sera tout un duel », a dit Mackey.

Le match s’amorce à 13 h.