Jean-Christophe Poulin

Les Cougars ont «tous les ingrédients»

Il n'est pas nécessaire de discuter très longtemps avec les joueurs des Cougars du Collège Champlain pour réaliser qu'ils sont investis d'une mission pour l'actuelle fin de saison dans la LHJAAAQ. Ils tiennent à devancer les Inouk de Granby au premier rang du classement de la division Perron-Burrows pour bénéficier des avantages qui seront accordés aux champions de division pendant les séries de fin de saison.
En 2007 et 2008, les Cougars ont pris l'habitude des championnats, mais tous les joueurs de ces équipes championnes ont complété leur stage junior et les entraîneurs ont aussi changé. Seul le capitaine de l'époque, Jean-Christophe Poulin, maintenant adjoint à l'entraineur Pascal Rhéaume, peut faire le pont entre ces deux époques, pas si éloignées pourtant.
Pour lui, l'édition actuelle des Cougars est bien supérieure à celles de 2007 et 2008. « Nos joueurs sont non seulement plus talentueux, mais ils sont aussi plus rapides et possèdent de meilleures mains. Notre attaque se tire bien d'affaire même si la LHJAAAQ est beaucoup plus offensive maintenant, explique Poulin. Nous, pour gagner il fallait présenter du jeu systématique et profiter de nos chances à l'attaque. »
Poulin rappelle aussi que l'édition 2013-14 mise sur un excellent duo de gardiens en Alex Leclerc et Shawn Ouellet. D'ailleurs, Leclerc vient de mériter une seconde fois le titre du joueur défensif de la semaine aux termes des deux victoires contre les Loups de La Tuque. À l'époque, tout reposait sur les épaules d'Alex Dubois qui a toujours livré la marchandise. « Cette année, les deux font le travail et on n'a pas de question à se poser à ce sujet. » Dans les statistiques des gardiens, Ouellet et Leclerc sont tous deux en haut du classement avec des moyennes de buts alloués respectives de 2,79 et 3,12.
« Nous, pour gagner, il fallait fournir un effort constant et ça ne pouvait être l'affaire d'un seul trio. L'effort était distribué à tout le monde, mais on avait de la difficulté à obtenir des buts, se rappelle Poulin. Cette année, on a tous les ingrédients. Nous avons du punch à l'attaque et, en plus, les gars ont démontré qu'ils pouvaient jouer des matchs serrés comme c'est souvent le cas en séries. »
Reste à tout mettre cela en pratique dans la dernière série de deux matchs à Granby, entrecoupée d'un affrontement avec les Cobras de Terrebonne qui luttent avec les Montagnards de Sainte-Agathe pour le deuxième rang dans la division St-Louis-Lalime.