Huit membres de la prochaine cohorte des Cougars de Champlain, Mélianne Daigneaut, Sandrine Veillette, Audrika Haineault, Laurie Dumont, Jade Pomerleau-Daigle, Megan Bureau Gagnon, Zoé Thibault et Chloé Gendreau, ont été accueillies par l’entraîneur Dominic Desmarais.

Les Cougars en mode séduction

Sur sa liste, l’entraîneur Dominic Desmarais avait le nom de dix candidates potentielles pour la prochaine saison de hockey collégial féminin. Le pilote sherbrookois est fier de pouvoir en accueillir huit. Ces joueuses ont visité les installations cette semaine, impatientes à l’idée de pouvoir porter la patte sur leur chandail.

Il faut avouer que les hockeyeuses de qualité sont nombreuses en région. Les Zoé Thibault, Chloé Gendreau et compagnie attiraient l’attention de bien des organisations. Et c’est finalement le Collège Champlain qui a gagné la mise.

« On a fait nos devoirs en ce qui concerne le recrutement. On a bien vendu notre salade et on accueillera des joueuses qui sont passionnées et qui aiment gagner. On a de belles infrastructures et les joueuses regardent souvent le groupe actuel, l’ambiance, la culture de l’organisation et l’identité de l’entraîneur pour les aider à choisir leur prochaine équipe et leur école. Le Collège Champlain a beaucoup à donner », estime Dominic Desmarais.

Mélianne Daigneault, Sandrine Veillette, Audrika Haineault, Laurie Dumont, Jade Pomerleau-Daigle et Megan Bureau Gagnon sont les autres vertes recrues qui s’ajouteront au groupe la saison prochaine.

« Je suis vraiment content, admet Desmarais. D’excellentes joueuses se trouvaient sur notre territoire et on se devait de les attirer vers nous. Même si les Cougars masculins profitent d’une belle notoriété depuis des années, on ne profite pas nécessairement de cette réputation afin d’attirer les joueuses vers notre club féminin. Ce sont deux choses différentes. On possède déjà une très bonne défensive avec deux bonnes gardiennes. On sera jeunes l’an prochain, mais on misera quand même sur un bon noyau de vétérans. »

En constante progression

Après avoir connu un départ canon cette saison, les Cougars ont levé le pied pour finalement arracher une impressionnante victoire contre la meilleure équipe de la ligue.

« On affichait un dossier de 5-1 après six matchs et on a présentement une fiche de 8-4-0-1, ce qui nous donne la troisième position. On a vraiment surpris tout le monde en battant la formation de Limoilou, qui n’avait pas perdu depuis plus d’un an. À cause de nous, Limoilou a une défaite en prolongation à son dossier, qui comptait déjà neuf victoires. On est exactement là où l’on souhaitait être présentement », informe Dominic Desmarais.

L’objectif des Cougars cette année dans le circuit collégial division 1 ?

« Toujours offrir une bonne opposition. On est plus dans le processus et le cheminement que dans les résultats, même s’ils sont très bons. Avant d’arriver avec l’équipe en début de saison, je ne connaissais pas les joueuses ou la ligue, alors il était difficile pour moi de déterminer un but précis. Mais avec du travail et de l’énergie, on pourra faire un bon bout de chemin cette année ! » résume l’entraîneur des Cougars.

Après leur participation au tournoi de l’Université Clarkson, les Cougars seront de retour à domicile le 3 décembre pour y affronter l’équipe de John Abbott.

À la conquête de la pole position

Encore une fois cette année, les Cougars masculins se montrent dominants. Avec un dossier de 19-5, les hommes de Stephan Lebeau ne visent rien de moins que le premier rang du circuit.

Présentement en troisième position derrière Saint-Hyacinthe et Lionel-Groulx, les Cougars du Collège Champlain connaissent une bonne saison.

Leurs 46 buts accordés en 24 parties les mènent au premier rang à ce chapitre. Une défensive efficace, mais une attaque qui se situe dans la moyenne de la Ligue collégiale division 1.

Les Cougars continueront leur chemin vers la pole position samedi à Thetford Mines en espérant battre la meilleure équipe de leur division avant d’affronter Sorel-Tracy, dernier de leur division, dimanche à Lennoxville.