Félix Potvin

Les Cantos rebondissent

Les Cantonniers de Magog avaient des choses à se faire pardonner après avoir bêtement perdu 5-4 en prolongation la veille en raison de leur indiscipline contre les Gaulois de St-Hyacinthe. Ce sont donc les Grenadiers de Châteauguay qui ont eu à subir la tempête et qui ont payé pour les pots cassés, les Magogois leur infligeant une sévère correction de 7-0.

Alexandre Doucet a donné le ton au match en sautant sur une rondelle libre pour déjouer habilement le cerbère Daniel Carrière qui a été à même de constater que le numéro 47 des Cantos avait le compas dans l’œil.

Le portier des visiteurs ne pouvait se douter de ce qui allait suivre. Le capitaine Jacob Dion a fait une imitation de Bobby Orr pour doubler l’avance des Cantonniers. En deuxième période, Piaget Ntakarutimana a ajouté son grain de sel avec une feinte spectaculaire devant le défenseur adverse et un tir du poignet digne des ligues majeures. Le quatrième but des gagnants est venu du bâton de Justin Robidas, dont c’était le retour au jeu, sur une échappée après avoir reçu une passe magistrale du défenseur Isaac Belliveau. Tristan Roy a fait 5-0 avant la fin de la période.

Au dernier tiers, Alexandre Doucet et Jacob Dion ont ajouté chacun un deuxième but. Doucet totalise 21 buts et Dion, un défenseur, 11. Ce dernier a maintenant 32 points à sa fiche en seulement 22 parties.

Quant au cerbère Olivier Adam, il a repoussé 15 rondelles pour son quatrième jeu blanc de la saison, un sommet dans la ligue, et son deuxième d’affilée, à domicile.

La rencontre s’est terminée dans le tumulte alors que 47 minutes de punitions ont été décernées dans la dernière minute de jeu.

Olivier Picard, suspendu pour deux parties suite au match de vendredi, Danick Caron, Jérémy Lapointe et Justin Bergeron n’ont pas revêtu l’uniforme des Cantonniers.

Caractère

Jacob Dion était heureux de voir l’équipe rebondir après le revers de vendredi. « Nous avons une équipe de caractère et c’est juste parfois qu’on ne s’y prend pas de la bonne façon avec des punitions inutiles. Ce fut le cas vendredi, mais nous nous sommes repris contre les Grenadiers. On a disputé trois bonnes périodes et ça fait du bien aussi. Dernièrement la troisième période n’était pas notre meilleure », a déclaré Dion qui ne se plaint pas de demeurer à Magog après avoir joué plusieurs parties avec les Voltigeurs de Drummondville.

« Je me concentre sur le présent. Notre équipe a de grandes aspirations et nous avons ce qu’il faut pour aller loin. C’est ce qui importe. Le reste ne m’appartient pas. »

Félix Potvin a revu son équipe des beaux jours dans ce triomphe de 7-0. « Il fallait se reprendre en main et les gars ont bien réagi. C’est dire jusqu’à quel point notre équipe est capable de grandes choses. C’est décevant de voir qu’on a divisé nos deux parties du week-end. Cela n’aurait pas dû se produire. Dans le fond la réponse est dans notre vestiaire. Des performances comme aujourd’hui (samedi), ils peuvent en répéter soir après soir », a confié Potvin.