Marshall Lessard a marqué le premier but des Cantonniers lors d’un avantage numérique au début de la partie.

Les Cantos invincibles

La Ligue midget AAA du Québec ne pouvait choisir une meilleure confrontation pour le 10 000e match de son histoire. Les Lions du Lac St-Louis et les Cantonniers de Magog en ont donné pour leur argent aux spectateurs réunis à l’aréna de Magog dans une partie qui s’est soldée 3-1 en faveur de la formation locale. Les Cantonniers conservent donc leur fiche immaculée avec cinq victoires en autant de sorties.

Les Magogois ont dû résister aux nombreux assauts des Lions en première période. Les visiteurs ont passé énormément de temps à bourdonner autour de la cage du gardien Olivier Adam. Seul le brio d’Adam a permis aux Cantonniers de retraiter au vestiaire avec une priorité de 1-0. 

Rarement avait-on vu les protégés de Félix Potvin être sans solution pour freiner les élans de leurs rivaux dans cet engagement. Heureusement pour eux, leur gardien avait la réponse et s’est montré invincible sur 17 lancers. Les Cantonniers ont répliqué avec seulement six lancers, mais celui de Marshall Lessard, en avantage numérique, a trouvé le fond du filet défendu par Devon Levi.

Au deuxième engagement, ce fut au tour de Levi de sauver les meubles pour les siens. Les Cantonniers ont renversé la vapeur en le bombardant à 17 reprises. À l’autre bout de la patinoire, Adam a connu une deuxième période plus tranquille en étant la cible de sept tirs.

Les deux gardiens, qui ont volé le spectacle à eux seuls, ont cédé chacun une fois dans cette période. Matt Choupani a fait 1-1 en déjouant Adam sur un puissant tir lors d’une attaque à cinq. Les réjouissances ont été de courte durée pour les visiteurs puisque 74 secondes plus tard Justin Robidas a redonné les devants aux Cantonniers en marquant même s’il était en déséquilibre. Le but d’assurance est venu au troisième tiers par l’entremise de Karl Vaillancourt. 

Adam le héros

Dans le vestiaire des gagnants, tous identifiaient Adam comme le principal artisan de cette victoire. « Olivier nous a sortis du pétrin, surtout en première période. On lui en doit une. On avait terminé notre dernière partie à Châteauguay en force et on pensait bien reprendre là où on avait laissé contre les Lions. Ce ne fut pas le cas. Il faudra corriger ça, car nos débuts de partie ne sont pas à la hauteur », a révélé Marshall Lessard.

Chose certaine, Olivier Adam avait tous les éléments pour être motivé contre les Lions. Devant lui se dressait le gardien par excellence de la dernière saison, Devon Levi. Ce même Levi qui appartient, tout comme Adam, à l’Armada de Blainville-Boisbriand. « Je me prépare toujours de la même façon. Mais c’est vrai que j’avais un beau défi devant moi. J’ai bien paru, mais je rends crédit aux joueurs devant moi qui me permettaient de bien voir la rondelle », souligne Adam.

« On additionne les points au classement, mais ça ne m’impressionne pas. On commet encore trop d’erreurs. Nous sommes patients derrière le banc, mais il faudra à un moment donné mieux faire le travail », confie Félix Potvin qui a lui aussi relevé l’excellente performance de son gardien Adam.

« Nos deux gardiens excellent depuis le début de la saison », a précisé l’entraîneur-chef des Cantonniers.

Départ à l'image de la saison 2017-2018

Le début de saison des Cantonniers de Magog est à l’image de celui d’il y a un an. Les Cantonniers avaient alors amorcé le calendrier régulier avec six victoires d’affilée. Les voilà rendus à cinq cette saison. En tenant compte de leur victoire lors du septième match de la demi-finale contre Châteauguay l’an dernier et leur balayage en quatre parties en finale contre Trois-Rivières, les Magogois, mine de rien, ont gagné leurs 10 dernières parties.

***

Les Cantonniers ne sont pas les seuls à être parfaits en ce début de saison. Les Chevaliers de Lévis ont triomphé à leurs six premières parties. Les Magogois sont toutefois les seuls à avoir toujours gagné en temps réglementaire. Si l’arme favorite des Lévisiens est leur attaque dévastatrice avec 38 buts marqués, les Magogois font écarquiller les yeux par leur tenue défensive avec seulement huit buts alloués en cinq parties. Pour les intéressés, le premier duel Lévis-Magog aura lieu le 5 octobre à l’aréna de Magog.

***

Marshall Lessard, Alexandre Doucet et Justin Robidas évoluaient pour trois équipes différentes la saison dernière. Cette année, Félix Potvin a décidé de les réunir sur le même trio. On dirait qu’ils ont toujours joué ensemble tellement ils se repèrent facilement sur la surface glacée.

***

Le meilleur arrêt du match revient à Devon Levi qui a littéralement volé Marshall Lessard quand ce dernier a décoché un tir sur réception au deuxième vingt. Levi a allongé la jambière pour priver Lessard d’un but certain.

***

Olivier Picard, adjoint à Félix Potvin au cours des dernières saisons et maintenant membre du personnel d’entraîneurs du Phœnix de Sherbrooke, était un spectateur attentif. Un peu moins de 400 amateurs ont assisté à la rencontre. Considérant la température estivale à l’extérieur, la réponse des amateurs était excellente dans les circonstances.