Les Grenadiers ont le dos au mur après avoir perdu les deux premières parties disputées à l’aréna de Magog.

Les Cantonniers veulent en finir

Félix Potvin veut un bon départ de sa troupe ce soir à Châteauguay pour le troisième match de la série quart de finale trois de cinq. Les Grenadiers sont acculés au pied du mur après avoir perdu les deux premières parties disputées à l’aréna de Magog.

Chez les Cantonniers, tous s’entendent pour dire que les Grenadiers n’ont pas encore lancé la serviette et qu’ils tenteront de tirer profit de l’avantage de la glace et du support de leurs partisans pour faire subir un premier revers aux Magogois dans les séries.

« Contre Amos, nous avons connu un lent départ lors de la troisième joute de la série là-bas et les Forestiers avaient inscrit les deux premiers buts. C’est bon de savoir qu’on peut revenir de l’arrière, mais dans les séries, je m’attends à ce que les joueurs donnent 60 minutes de bon hockey, pas 50. C’est ce qu’il faudra faire à Châteauguay mardi soir », a souligné le pilote des Magogois.

Brigade défensive

Les Cantonniers marquent beaucoup de buts depuis le début des séries (27 en cinq parties) et qu’on le veuille on non, on a tendance par le fait même à oublier le travail impeccable de la brigade défensive. Seulement cinq rondelles ont traversé la ligne rouge derrière Olivier Adam et Xavier Dupont depuis le début des séries. Et que dire des lancers au but et des bonnes chances de marquer qui sont aussi rares qu’un discours enflammé de Shea Weber!

Beaucoup de Jacob Dion par-ci et d’Isaac Belliveau par-là, ce dernier partageant même le premier rang des pointeurs de la ligue dans les séries avec 10 points. Or, le moins que l’on puisse dire, les deux vétérans défenseurs des Cantonniers sont solidement appuyés par le quatuor de recrues composé d’Edouard F Cournoyer, Kaylen Gauthier, Félix Paquet et Justin Bergeron.

« C’était normal de voir Jacob et Isaac s’imposer comme les leaders du groupe en défensive, mais Kaylen, Edouard, Félix et Justin nous donnent un rendement incroyable. Cela n’a pas débuté avec les séries. Ils ont progressé toute la saison. Les six défenseurs forment un tout. Ils sont un mélange de vitesse, d’une belle vision du jeu, de fiabilité et de robustesse. On ne passe pas beaucoup de minutes dans notre territoire et nos défenseurs en sont les grands responsables. Évidemment, les attaquants font aussi leur travail, mais ça part avant tout avec nos défenseurs », a fait valoir Potvin.

Ce dernier fera confiance à Xavier Dupont ce soir à Châteauguay. Il s’agira de son second départ dans les séries.