Les adolescents de Félix Potvin se présenteront à Châteauguay mardi avec la possibilité d’éliminer les Grenadiers.

Les Cantonniers trop forts

La tempête a frappé deux fois plutôt qu’une pour les Grenadiers de Châteauguay dans le deuxième match de la série quart de finale trois de cinq les opposant aux Cantonniers. Tout d’abord sur la route pour se rendre à Magog, mais le pire était à venir une fois à l’intérieur de l’aréna alors qu’ils ont été sans défense devant le déchaînement des Cantonniers, victorieux par la marque de 9-0.

Les adolescents de Félix Potvin se présenteront donc à Châteauguay mardi pour le troisième match de la série avec la possibilité d’éliminer les Grenadiers qui ont été dominés 14-1 au chapitre des buts marqués dans les deux premières parties de la série.

Les Grenadiers n’ont jamais été dans le coup dimanche même s’ils tiraient de l’arrière par seulement un but au bout de 25 minutes de jeu. C’était avant qu’Alexandre Doucet ne frappe à la vitesse de l’éclair avec deux buts en moins de trois minutes pour porter le pointage à 3-0. Comme lors du premier match, le pauvre gardien Hugo Chiasson n’y pouvait rien devant les élans bien orchestrés des Magogois. Laissé à lui-même, Chiasson a été remplacé après avoir concédé cinq buts. Son remplaçant Daniel Carrière a été accueilli par un but en infériorité numérique des Cantonniers qui est venu du bâton de Danick Caron. Quand ça va mal !

Des doublés

Quatre joueurs ont terminé leur journée de travail avec une paire de filets. Il s’agit de Tristian Roy (2-2), Isaac Belliveau (2-1), Alexandre Doucet (2-0) et Julien Bourget (2-0). Danick Caron a complété. Mentionnons les trois passes de Justin Robidas et les deux de Jacob Dion et d’Olivier Picard.

Olivier Adam a réalisé 20 arrêts pour son deuxième blanchissage des séries et son septième depuis septembre si on tient compte des statistiques de la saison régulière. Le tandem Chiasson-Carrière a subi une mitraille de 42 lancers, presque tous des tirs de qualité.

Adam prenait son coup de pinceau avec un grain de sel.

« Dans les séries, tout ce qui importe, c’est la victoire. Il nous en reste une à aller chercher et ce sera la plus difficile. Les gars jouent tellement bien devant moi. J’essaie de les aider moi aussi quand ils réussissent à tirer vers moi », a raconté Adam qui a notamment repoussé deux joueurs en échappée.

En feu

Tristan Roy et Alexandre Doucet ne dérougissent pas depuis le début des séries. Doucet est le meilleur franc-tireur de la ligue avec huit buts et Roy, avec sa performance de quatre points, a connu sa partie la plus productive de l’année.

« Vous avez vu mes deux buts. J’ai bénéficié chaque fois d’une passe magistrale d’un coéquipier que j’ai simplement redirigée dans le fond du filet. Parfois ce n’est pas toujours le marqueur qui fait le travail. C’est bon de partir pour Châteauguay en avance 2-0, mais le travail n’est pas fini. »

Débordée, la brigade défensive des Grenadiers doit faire des cauchemars d’Alexandre Doucet qui vole sur la glace. « Dans les séries, le talent ne suffit pas. Je me défonce à chacune de mes présences. En réalité, c’est toute l’équipe qui le fait. C’est fou comme tous les joueurs accomplissent leur travail », a reconnu Doucet.

Malgré la domination des siens, Félix Potvin reste prudent. « On a fait notre travail à la maison en gagnant nos deux parties. Mais ce sera zéro partout au pointage mardi à Châteauguay. Il faut maintenir le cap de notre côté. On joue de la bonne manière », a-t-il souligné.

En vitesse

Même s’il a raté le premier match des séries, Justin Robidas domine les compteurs de la ligue dans les séries avec 10 points en seulement quatre rencontres. Robidas montre une fiche de deux buts et huit mentions d’aide.

/////

Le défenseur Isaac Belliveau prend réellement plaisir à affronter les Grenadiers. Après avoir été le meilleur pointeur des siens en saison régulière contre Châteauguay, Belliveau a déjà récolté cinq points lors des deux premières parties de la série…

/////

Les joueurs des Grenadiers frappent un mur chaque fois qu’ils essaient de mettre en échec le défenseur Edouard F. Cournoyer. Le résultat est toujours le même et c’est le joueur des Grenadiers qui se retrouve les quatre fers en l’air. La réputation de Cournoyer n’est pas surfaite. Le gars est assurément un des patineurs les plus solides sur patins de la ligue.

/////

Les Grenadiers étaient privés des services de l’excellent Zachary L’Heureux. Avec un écart de neuf buts, force est d’admettre que la présence de L’Heureux n’aurait rien changé dans cette partie à sens unique disputée devant près de 800 amateurs.

/////

Après avoir enfilé trois buts en 15 parties en saison, Julien Bourget, qui s’est joint aux Cantonniers en remplacement de Marshall Lessard, revendique le même total de buts depuis le début des séries.