Les Cantonniers de Magog n'ont pas fait patienter leur entraîneur Félix Potvin qui était en quête d'une 100e victoire en carrière comme entraîneur de la formation magogoise dans la Ligue midget AAA du Québec.

Les Cantonniers toujours invaincus

Les Cantonniers de Magog n'ont pas fait patienter leur entraîneur Félix Potvin qui était en quête d'une 100e victoire en carrière comme entraîneur de la formation magogoise dans la Ligue midget AAA du Québec.
Les Magogois ont bourdonné autour de la cage défendue par Francesco Lapenna pendant 60 minutes pour finalement savourer un gain de 3-1 aux dépens du Rousseau Royal de Laval Montréal. Les Cantonniers conservent ainsi leur fiche immaculée après cinq rencontres.
Seul Lapenna a été en mesure d'éviter une défaite humiliante aux visiteurs qui ont été dominés 39-14 dans les tirs au but. Les Magogois ont été en contrôle du début à la fin de la partie et ont bénéficié de plusieurs excellentes chances de marquer.
D'ailleurs, fait inusité, les Magogois ont écopé de cinq pénalités mineures dans la partie, chaque fois en zone offensive. Sauf qu'il serait injuste de blâmer les porte-couleurs des Cantonniers pour ces infractions, car toute l'action se déroulait dans le territoire du Rousseau Royal.
« Les gars s'approchent de ce qu'on leur demande comme rendement. On a été en possession de la rondelle la plupart du temps ; nous avons été meilleurs sans la rondelle pour les empêcher de franchir notre ligne bleue et sur le plan de la robustesse, nous avons été plus impliqués. Il faut reconnaître que c'est leur gardien de but qui leur a permis de demeurer dans le match, » d'analyser Potvin.
Temps d'arrêt
Bizarrement, on a vu le mentor des Magogois commander un temps d'arrêt avec huit minutes à jouer et en avance 3-1 dans le pointage. Les spectateurs ont probablement eu l'impression que Potvin était mécontent. « Pas vraiment, mais on commençait à reproduire des erreurs que j'avais déplorées en début de saison. J'ai décidé qu'il fallait ramener les joueurs à l'ordre et leur rappeler ce qu'ils faisaient de bien avant ce petit passage à vide », explique Potvin.
Les buts des gagnants ont été l'oeuvre de Marshall Lessard (1-1), Patrick Guay et Charles Beaudoin, chaque fois en avantage numérique. Zachary Cadorette s'est fait complice de deux buts. Oliver Adam protégeait la forteresse magogoise.
100 victoires
Revenant sur sa 100e victoire en carrière à la barre des Cantonniers, Félix Potvin a surtout eu une pensée pour les joueurs qu'il a dirigés. « Je ne prends pas ça comme un accomplissement personnel, bien au contraire. Ça revient autant aux joueurs que j'ai eus sous la main qu'à mes adjoints. J'ai toujours été bien entouré », a mentionné Potvin qui visera maintenant une 101e victoire dès dimanche alors que ses adolescents ont rendez-vous dans le château fort des Riverains du collège Charles-Lemoyne qui viennent de rosser deux fois en quelques jours les Gaulois de St-Hyacinthe.