« Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, qui ont tous été à la hauteur», a affirmé l'entraîneur Félix Potvin après la rencontre.

Les Cantonniers subissent une 5e défaite contre les Gaulois

Rien à faire! Les Cantonniers de Magog sont incapables d'arracher une victoire aux Gaulois d'Antoine-Girouard. Ces derniers, même s'ils ont passé la majeure partie du temps à se défendre dans leur territoire, ont trouvé le moyen de signer un gain de 4-3 en tirs de barrage face à la troupe de Félix Potvin.
Il s'agissait d'une cinquième victoire de suite des Gaulois contre les Cantonniers, contre un seul revers essuyé en septembre.
Hier à St-Hyacinthe, c'est Jakob Breault, avec son second filet de la partie dans la dernière minute du troisième engagement, qui a forcé les deux équipes à faire du temps supplémentaire. En fusillade, les Gaulois ont eu le meilleur 2-1.
Cette rencontre aurait dû prendre fin après 60 minutes de jeu alors que les Cantonniers avaient presque doublé les Gaulois au chapitre des lancers avec 34 tirs contre 18.
« Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, qui ont tous été à la hauteur. Ils viennent de montrer qu'ils seront prêts à entreprendre les séries mardi prochain. La rondelle ne roulait pas pour nous, c'est aussi simple que ça. On part d'ici la tête haute et avec un gros point au classement qui pourrait faire une différence dimanche au terme du calendrier régulier », a souligné le mentor magogois.
En effet, ce 59e point de la saison pourrait leur permettre de devancer les Vikings de St-Eustache au cinquième rang du classement général advenant que ces derniers subissent une défaite en temps réglementaire à Amos où ils disputent un programme double en fin de semaine.
Potvin avait fait confiance à Justin Blanchette, de retour au jeu après une absence de deux semaines, pour affronter les Gaulois. « Justin était rétabli et je trouvais important qu'il touche la glace avant le début des séries. »
Tristan Belliveau a été l'autre pointeur des Cantonniers.