Les Cantonniers de Magog ont ajouté un sixième gain à leur fiche parfaite en ce début de saison de la Ligue de hockey midget AAA du Québec en ne faisant qu’une bouchée des Riverains du Collège Charles-Lemoyne par la marque de 8-0.

Les Cantonniers se paient un festin

Les Cantonniers de Magog demeurent la seule formation invaincue après trois semaines d’activités dans la Ligue midget AAA du Québec. Les adolescents de Félix Potvin se sont payé un festin de 8-0 sur les Riverains du collège Charles-Lemoyne pour leur 6e victoire d’affilée.

Les Magogois ont étourdi les visiteurs dès la première période en prenant les devants 2-0 et surtout en limitant leurs rivaux à un maigre lancer sur la recrue Rémi Delafontaine qui a récolté son premier coup de pinceau en carrière dans le circuit midget AAA. Pendant ce temps, les Cantonniers prenaient le contrôle du match avec 11 tirs au but.

Pas d’accalmie à la période médiane. Les champions en titre du circuit Lévesque sont revenus avec quatre autres buts sur 19 lancers. Dans la colonne des lancers, les Cantonniers ont largement dominé avec un avantage marqué de 39-21.

Au sommaire, pas moins de 14 joueurs ont noirci la feuille de pointage. Les plus productifs ont été Alex-Antoine Yargeau (2-0), première étoile du match, Thierry Bernier (1-1), Mathieu Fortin (1-1), Émile Gadoury (1-1), Julien Bourget (0-2), Justin Bergeron (0-2), et Zackary Michaud (0-2). Félix Paquet, Mathys Poulin et Mathis Dufour ont aussi déjoué le cerbère Noah Terrell Larochelle complètement laissé à lui seul devant la cage des Riverains.

Au goût de l’entraîneur

La performance des Cantonniers a particulièrement plu à l’entraîneur Félix Potvin. Rien à voir avec le pointage final. Potvin se réjouissait de l’effort de ses protégés et du fait qu’ils n’ont jamais essayé de tricher en dépit de leur avance confortable au début du dernier vingt.

« Les gars savent que je n’étais pas satisfait de nos débuts de partie depuis le jour un de la saison. Ils ont corrigé la situation contre les Riverains. Avec une avance de six buts en troisième période, les joueurs ont continué à se replier pour reprendre possession de la rondelle et contre-attaquer rapidement. C’est souvent dans ce genre de situation que les joueurs trichent, pensent à leurs statistiques. Les joueurs ont respecté à la lettre ce qu’on attend d’eux pendant 60 minutes », a confié Potvin.

Ce dernier avait parlé en début de saison de la profondeur de son équipe. Ça se confirme de plus en plus. « Avant cette partie, nos quatre trios totalisaient entre 10 et 13 points chacun. C’est certain que ça complique un peu le plan de match de l’entraîneur adverse », de renchérir Potvin.

Les Cantonniers demeureront à domicile en fin de semaine prochaine pour deux autres parties.