Les troupiers de Félix Potvin ont infligé une sévère correction de 6-1 au Blizzard du Séminaire St-François dans un match à sens unique.

Les Cantonniers se moquent du Blizzard

De toute évidence, les Cantonniers de Magog étaient heureux de renouer avec leurs partisans après une absence de 18 jours à l’aréna de Magog. Les troupiers de Félix Potvin ont infligé une sévère correction de 6-1 au Blizzard du Séminaire St-François dans un match à sens unique.

Après seulement un peu plus de 13 minutes écoulées à la partie, les Cantonniers avaient déjà pris les devants 4-0 et chassé le cerbère partant Jean-Tommy Auger. Ce dernier a été laissé complètement à lui seul alors que ses coéquipiers n’arrivaient tout simplement pas à toucher la rondelle. 

Les visiteurs ont décoché leur premier tir sur Xavier Dupont à la 12e minute de jeu et ont terminé le premier vingt avec trois maigres lancers, comparativement à une mitraille de 19 tirs pour les Cantonniers. À la fin du match, les gagnants avaient obtenu le triple de lancers que leurs rivaux, soit 45 contre 15.

Le trio composé de Justin Robidas (2-0), Alexandre Doucet (1-1) et Zachary Michaud (0-4) a étourdi le Blizzard avec une récolte de huit points. Les vétérans Olivier Picard, avec un doublé, et Jacon Dion ont complété. Edouard f. Cournoyer a engraissé sa fiche personnelle de deux passes. 

Cette victoire des Cantonniers sur le Blizzard fait en sorte que les Magogois ont maintenant gagné contre toutes les équipes de la ligue cette saison.

Robidas le conquérant

Justin Robidas, peut-être le meilleur joueur de la ligue en deuxième moitié de saison, a encore une fois démontré tout son savoir-faire sur la surface glacée.  

« C’est toute l’équipe qui a connu un départ canon. C’est ce qu’on voulait. On avait bêtement échappé la victoire lorsque nous les avions affrontés plus tôt cette saison. Cette fois nous ne leur avons pas fait de cadeau. Un autre gros match nous attend samedi contre le Lac St-Louis. Il faudra reprendre là où on vient de laisser », a confié la première étoile de la rencontre.

Olivier Picard a aussi fait sentir sa présence avec ses deux buts et en distribuant de solides mises en échec. « Je garde la partie simple. Je n’essaie pas de me compliquer la tâche. Je suis content d’avoir rebondi avec une bonne performance après avoir laissé tomber l’équipe mercredi contre Charles-Lemoyne », a mentionné Picard en faisant allusion à sa suspension d’un match que lui avait imposée Félix Potvin ainsi qu’à Zachary Barabé.

« C’est un incident de parcours sur un coup de tête et je vais apprendre de cette erreur. Je dois donner l’exemple en tout temps et je vais le faire », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Félix Potvin a aimé l’éthique de travail de sa troupe. « Souvent en saison on avait des distractions et on sortait de notre plan de match après une avance de trois ou quatre buts. Les gars n’ont pas ralenti contre le Blizzard. C’est le temps de l’année où les congés se prennent entre deux parties, pas pendant un match », a révélé Potvin.

Les Cantonniers ont affronté le Blizzard sans les services des défenseurs Justin Bergeron, blessé, et Isaac Belliveau, rappelé par l’Océanic de Rimouski.