C’est le vétéran Mathys Poulin qui a joué les héros en enfilant le but gagnant sur un avantage numérique à 16 minutes 36 secondes du troisième tiers.

Les Cantonniers sacrés champions

Les Cantonniers de Magog ont le sens du spectacle. C’est de façon spectaculaire que la troupe de Félix Potvin s’est assurée du championnat de la saison régulière de la Ligue midget AAA du Québec, en allant vaincre les Lions du Lac Saint-Louis 5-3.

En retard 1-3 dans le pointage avec un peu moins de 25 minutes à écouler au match, les Cantonniers ont explosé avec quatre buts sans réplique, dont trois au dernier vingt, et ainsi être sacrés champions du calendrier dans un scénario digne de Hollywood.

C’est la seconde fois en 10 mois que les adolescents de Félix Potvin célèbrent un championnat au domicile des Lions. On se souvient que c’est à Dollard-des-Ormeaux que les Cantonniers avaient soulevé la coupe Jimmy-Ferrari, emblème du championnat des séries éliminatoires, en avril dernier.

Malgré une troisième partie en quatre jours, les protégés de Félix Potvin avaient du feu dans les yeux pour ce cinquième rendez-vous de la saison contre les Lions. Les deux équipes avaient divisé les honneurs des quatre premières parties et il y a le championnat de la saison régulière qui était à la portée des Magogois.

C’est le vétéran Mathys Poulin qui a joué les héros en enfilant le but gagnant sur un avantage numérique à 16 minutes 36 secondes du troisième tiers. « Lou-Félix Denis a effectué un bon tir au but et leur gardien a accordé un retour. La rondelle est tombée au bout de mes pieds. Il me restait seulement à la pousser dans une cage déserte. C’est assurément mon but le plus important avec les Cantonniers en deux ans. Il n’était pas question d’abandonner malgré notre déficit de deux buts tard la deuxième période. Les Lions sont bons et coriaces, mais on a l’habitude de trouver des moyens de gagner. On vient de le prouver une fois de plus. On vient d’accomplir quelque chose de gros avec le championnat de notre section et celui du classement général, mais on ne veut pas se limiter à ça. On veut prolonger notre abonnement à la coupe Jimmy-Ferrari et la conserver à Magog une troisième année de suite », a expliqué Poulin.

But important

Le défenseur Olivier Beaudoin avait mis la table pour ce retour en force des Cantonniers en troisième période en réduisant l’avance des Lions de moitié avec son but dans la 16e minute de la seconde période.

« Ce fut un gros but, c’est certain. Avant de revenir sur la glace pour la troisième période, on a aussi demandé aux joueurs de mettre plus de pression sur leurs défenseurs avec un échec avant serré. Ils ont alors commencé à causer des revirements et les gars en ont profité. Nos joueurs étaient partout sur la glace. Ce ne fut pas une victoire qu’on leur a volée sous le nez. On a presque triplé leurs lancers dans cette troisième période. Nos joueurs ne sont pas faciles à ébranler. J’en ai vu du hockey dans ma vie, mais quand on parle de force de caractère, cette équipe est très spéciale », raconte Potvin.

En plus de Poulin et Beaudoin, trois autres joueurs ont noirci la feuille de pointage pour les gagnants. Il s’agit de Tristan Roy, auteur du but égalisateur, Mathieu Fortin et Julien Paillé, ce dernier dans un filet désert. Jacob Tessier Gagnon a connu un fort match avec deux mentions d’aide.