Le gardien Olivier Adam a fait 27 arrêts dans la victoire de 6-4 des Cantonniers sur les Lions du Lac-Saint-Louis, samedi à l'aréna de Magog.

Les Cantonniers restent invaincus

Après trois semaines d'activités dans la Ligue midget AAA du Québec, une seule équipe n'a pas encore connu les affres de la défaite et elle loge à Magog. Les Cantonniers de Félix Potvin ont ajouté deux autres victoires en fin de semaine, portant leur fiche à 4-0.
Si la victoire de 6-4 samedi aux dépens des Lions du Lac St-Louis fut celle de l'attaque, dimanche à Rivière-du-Loup on a eu droit à un excellent duel de gardiens de but entre Rémi Poirier des Cantonniers et Thomas Gosselin des Albatros du collège Notre-Dame. Le vétéran cerbère des Cantonniers a eu le dernier mot en repoussant 28 des 29 rondelles dirigées vers lui. À l'autre bout de la patinoire, Gosselin a été mitraillé de 42 rondelles.
« Nous avons accordé un peu trop de bonnes chances de marquer au collège Notre-Dame, surtout à compter de la deuxième période, mais Rémi a fermé la porte », a commenté Félix Potvin qui s'est montré satisfait en général de la performance des siens.
« Les gars ont été plus efficaces avec la rondelle et ils ont passé beaucoup plus de temps dans le territoire de l'adversaire. Aujourd'hui (hier), on a dû se taper un long voyage en autocar après avoir joué samedi et les gars ont démontré quand même une belle énergie en sautant sur la glace. Si ce fut plus compliqué à compter du deuxième engagement, c'est souvent parce qu'on s'est fait prendre avec trois joueurs dans le fond de la zone ennemie et nous avons été victimes de trop de surnombres. En début de saison, c'est quelque chose que l'on voit chez toutes les équipes. On va corriger la situation et les joueurs vont s'ajuster », promet Potvin.
La troisième période
Encore une fois en fin de semaine les Cantonniers ont fait preuve d'opportunisme en troisième période. Depuis le début des hostilités, souvent les adversaires des Cantonniers prennent les devants ou provoquent l'égalité dans la première moitié du dernier vingt. Chaque fois les adolescents de Potvin, confiants en leurs moyens, ont riposté pour se sauver avec la victoire.
Samedi, les Lions ont pris les devants 4-3 au dernier tiers, mais les Magogois sont revenus avec une poussée de trois buts pour l'emporter 6-4. À Rivière-du-Loup, le collège Notre-Dame est parvenu à égaler la marque en marquant en désavantage numérique dans la huitième minute de la troisième période. Or, le prolifique Patrick Guay a coupé court aux espoirs des Albatros en enfilant le but victorieux avec moins de trois minutes à écouler au match. Guay avait préparé le but de Max-Antoine Melançon tôt dans la rencontre. Gabriel Fontaine a complété dans une cage déserte.
Jérémy Lapointe
Samedi contre les toujours redoutables Lions du Lac St-Louis, c'est Jérémy Lapointe qui a tranché le débat en enfilant le but gagnant à la suite d'un bel effort individuel derrière le but défendu par le géant de 6 pieds 8 pouces Trevor Cooper des visiteurs. Lapointe a aussi récolté deux aides, préparant, entre autres, habilement le but de Marshall Lessard. Patrick Guay, Jérémy Rainville, Gabriel Fontaine et Max-Antoine Melançon ont aussi noirci la feuille de pointage.
Olivier Adam défendait la cage magogoise.