Les Cantonniers reprennent l’action vendredi soir à l’aréna de Magog en recevant la visite des Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Les Cantonniers reprennent le collier

Les activités reprendront vendredi dans la Ligue midget AAA du Québec après la longue pause du temps des Fêtes. Dans une des cinq parties à l’affiche, les Cantonniers de Magog accueilleront les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

D’ailleurs, la formation magogoise amorcera l’année 2019 avec quatre joutes d’affilée devant ses partisans. Dès samedi, ce sera au tour des Lions du Lac St-Louis de faire un arrêt à l’aréna de Magog.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les Cantonniers pourraient s’assurer du premier rang de la division Tacks en fin de semaine. En conservant une fiche parfaite dans leurs 12 dernières rencontres au calendrier, les Lions du Lac St-Louis accumuleraient 82 points au classement. Les Cantonniers en ont déjà 78 et pourraient porter leur récolte à 84 avec deux victoires en temps réglementaire en fin de semaine. Une défaite des Lions vendredi soir contre Laval Montréal jumelée à une victoire des Magogois contre Charles Lemoyne couronnerait aussi les Cantonniers.

La lutte est plus intéressante pour les trois premières positions du classement général avec Lévis, Magog et Gatineau qui totalisent respectivement 85, 78 et 64 points.

Séries

Si tout n’est pas encore joué pour le classement général, Félix Potvin se concentre d’abord sur les séries qui approchent à grands pas dans le circuit Lévesque. « Les parties de janvier et février servent à mettre la touche finale à ton équipe. Tant mieux si on termine le plus haut possible au classement, mais on regarde surtout la manière de jouer des gars, leur façon de réagir dans certaines situations corsées. Il faut maintenant aborder toutes les parties comme si nous étions déjà en séries. »

Sans Lessard

Il sera intéressant également de voir comment se comporteront les Cantonniers sans les services de Marshall Lessard qui a décidé de terminer la saison avec les Foreurs de Val d’Or dans la LHJMQ. Les Cantonniers avaient pris l’habitude de se débrouiller sans les services de Lessard qui avait disputé seulement 22 des 31 premières parties de l’équipe.

« Dans le midget AAA, nous sommes là pour préparer les joueurs à faire le grand saut. C’est réglé dans le cas de Marshal. Les gars sont prêts à se battre sans lui », insiste Félix Potvin.

Revenant au match de vendredi soir à Magog, Potvin est conscient que ça prendra plusieurs minutes aux joueurs, dans un camp comme dans l’autre, pour retrouver leurs repères. « Je suis content de ce que j’ai vu jeudi à notre retour à l’entraînement. Mais il y a encore un peu de rouille qui colle à la peau, ce qui est normal. Il sera important d’éviter les erreurs tôt en début de partie », a fait valoir Potvin.