Après deux semaines d’inactivités, les Cantonniers de Félix Potvin renouent avec l’action mardi soir en recevant la visite des Forestiers d’Amos pour le début des séries éliminatoires de la Ligue midget AAA du Québec.

Les Cantonniers partent à la défense de leur titre

Les Cantonniers de Magog entreprendront mardi soir la défense de leur titre de champions des séries de la Ligue midget AAA du Québec. Pour l’occasion, les Forestiers d’Amos s’amèneront dans le château fort de la troupe de Félix Potvin pour le premier match de cette série huitième de finale trois de cinq. Dès mercredi les deux équipes se retrouveront pour la deuxième joute de la série qui se transportera par la suite à Amos le week-end prochain.

C’est la deuxième année d’affilée que les Cantonniers et les Forestiers se font face dès le premier tour éliminatoire. Les Magogois avaient balayé la série en trois rencontres il y a un an. Cette saison, 68 points séparent les deux équipes au classement. Les Forestiers, qui ont dû se contenter du 13e rang au classement général, ont toutefois connu une fin de saison plus que respectable avec cinq victoires à leurs dix dernières parties. Seulement sept des 14 autres équipes de la ligue ont fait mieux qu’eux durant cette séquence.

Félix Potvin n’est guère surpris du redressement des Forestiers. Pourtant, les Cantonniers les avaient humiliés 14-1 et 8-1 plus tôt en septembre lors des deux seuls affrontements entre ces deux équipes.

« J’avais remarqué, malgré l’écart dans le pointage, que les joueurs des Forestiers étaient résilients et travaillaient comme des forcenés. Quand une équipe perd par une aussi grande marge et que leurs joueurs se jettent quand même devant des lancers, c’est un signe qui ne ment pas. Ces joueurs-là sont prêts à tout pour leur équipe. Ils sont bien dirigés et ce qui leur est arrivé dans les dernières semaines du calendrier n’a rien à voir avec le hasard. C’est amplement mérité », a expliqué le pilote des Cantos.

Longue pause

Cette longue pause de deux semaines risque d’affecter les deux équipes en début de match. « C’est la même chose pour les deux clubs, mais j’ai bon espoir qu’on reprenne là où on a laissé il y a deux semaines. On disputait notre meilleur hockey de l’année et c’est certain que dans ce temps-là tu veux amorcer les séries le plus tôt possible. Au lieu de cela on a pratiqué pendant deux semaines. J’ai été impressionné par l’ardeur déployée par les joueurs à l’entraînement. Cela n’a pas toujours été facile avec Tristan (Roy) et Justin (Robidas) partis aux Jeux du Canada et certains joueurs qui ont soigné des bobos. Les pratiques ont souvent été plus courtes, mais elles ont été intenses et il y avait du rythme. C’est encourageant », a souligné Potvin.

Parlant de Robidas, qui était le capitaine de l’équipe du Québec qui a raflé l’or aux Jeux du Canada, il représente un cas douteux pour ce soir. Utilisé à outrance à Red Deer, Robidas n’a pas pratiqué avec les siens cette semaine. On jugera dans les prochaines heures s’il revêtira l’uniforme pour le premier match de la série.

Dans la catégorie des bonnes nouvelles, le défenseur Justin Bergeron, qui a disputé son dernier match le 4 janvier dernier en raison d’une blessure, pourra enfin retrouver sa place à la ligne bleue.

Félix Potvin déléguera son vétéran cerbère Olivier Adam pour défier les Forestiers et leur dangereux marqueur Israel Mianscum, auteur de 21 buts en seulement 36 parties.