Tristan Roy a inscrit le premier but des Cantonniers, son huitième de la saison, dans la défaite de 4-2 des Cantonniers contre les Lions du Lac Saint-Louis, mercredi soir.
Tristan Roy a inscrit le premier but des Cantonniers, son huitième de la saison, dans la défaite de 4-2 des Cantonniers contre les Lions du Lac Saint-Louis, mercredi soir.

Les Cantonniers ne peuvent maîtriser les Lions

Les Lions du Lac St-Louis ont gâché le retour à la maison des Cantonniers de Magog en triomphant 4-2 dans un rare match présenté à l’aréna de Magog en semaine.

Absents de leur domicile depuis le 19 janvier, les Cantonniers espéraient profiter des retrouvailles avec leurs partisans pour accentuer leur avance au premier rang du classement général du circuit Lévesque, mais les Lions ne l’entendaient pas ainsi.

Les visiteurs ont frappé tôt dans le match en prenant les devants 2-0 dans les sept premières minutes de jeu. Tristan Roy a permis aux Cantonniers de s’approcher à un but en trouvant le fond du filet pendant un avantage numérique, mais ce même Tristan Roy était au cachot lorsque les Lions ont ajouté un troisième but avec 12 secondes à faire dans cet engagement.

C’est tout ce dont avaient besoin les Lions qui ont résisté aux assauts des Magogois dans les 40 dernières minutes. Zackary Michaud avait redonné espoir aux Magogois à la période médiane, mais il était déjà trop tard. Le Lac St-Louis a fait 4-2 en marquant dans une cage déserte après que Félix Potvin a rappelé son gardien au banc en faveur d’un sixième attaquant. Rémi Delafontaine, qui défendait la cage magogoise, n’a rien à se reprocher dans cette défaite. D’ailleurs, les amateurs ont eu droit à un excellent duel de gardiens de but entre Delafontaine et Brady James des Lions.

Mauvais départ

Les Lions viennent donc d’infliger un deuxième revers aux adolescents de Félix Potvin en six jours. Vendredi dernier, les Lions avaient disposé des Cantos 3-2 en prolongation à Dollard-des-Ormeaux. Dans ces deux défaites, le constat de Félix Potvin est le même : mauvais début de rencontre chaque fois pour ses protégés.

Par exemple, il est plutôt rare de voir les Cantonniers se faire damer le pion au chapitre des tirs au but comme ce fut le cas en première période dans cette défaite de 4-2. Les visiteurs ont passé énormément de temps dans le territoire de leurs adversaires dans les 20 premières minutes de jeu comme en fait foi le chiffre des lancers 17-7 en leur faveur.

« Nous avons connu un autre lent départ contre eux. Nos punitions en seconde moitié de la première période leur ont donné du rythme et de la confiance. Notre première période a été décevante. Le point positif c’est que nous avons mieux répondu par la suite sans parvenir toutefois à créer l’égalité. Il y a certainement des joueurs qui aimeraient revoir les cages désertes qu’ils ont ratées. Quand on y pense, nous avions trop de joueurs ce soir (hier) qui n’ont pas rempli le rôle qu’on attendait d’eux », a commenté Potvin.

Vendredi, les Cantonniers recevront les Grenadiers de Châteauguay.