Même privés de deux de leurs piliers offensifs en Justin Robidas et Marshall Lessard, les Cantonniers ont foudroyé la formation du Richelieu par la marque de 7-0.

Les Cantonniers lessivent les Riverains

Les Cantonniers de Magog ont été sans pitié pour les Riverains du collège Charles-Lemoyne à leur retour à la maison après une absence de presque trois semaines. Même privés de deux de leurs piliers offensifs en Justin Robidas et Marshall Lessard, les Cantonniers ont foudroyé la formation du Richelieu par la marque de 7-0.

Une domination totale de la part des Magogois comme l’indique aussi le chiffre des lancers de 34-10 en faveur des locaux. Le blanchissage d’Olivier Adam est son deuxième de suite.

La deuxième période a été la plus spectaculaire et la plus profitable pour les Cantonniers qui ont explosé avec quatre buts en un peu moins de cinq minutes pour s’emparer d’une priorité de 5-0. Le défenseur Edouard F. Cournoyer a aussi mis son grain de sel en appliquant une mise en échec digne des jeux de la semaine alors que le joueur des Riverains s’est retrouvé directement sur le banc des siens sans toucher à la bande. Un véritable vol plané qui a provoqué des murmures dans la foule de 483 spectateurs.

La profondeur souvent citée en exemple chez les Cantonniers a fait son œuvre dans cette 16e victoire de la campagne. Les trois premiers buts ont été inscrits par le joueur affilié Alex-Antoine Yargeau, Dannick Caron, son premier de la saison, et Mathys Poulin, son troisième. Les autres marqueurs ont été Alexandre Doucet avec ses 16e et 17e, Karl Vaillancourt, son septième, et Zackary Michaud, son cinquième.

Michaud en confiance

L’attaquant de 15 ans Zackary Michaud a disputé un fort match. Plus effacé en début de saison, Michaud se comporte maintenant comme un joueur sûr de ses moyens. « Je sens que j’ai de plus en plus ma place dans l’équipe. Je joue avec confiance. Je dois beaucoup à mes coéquipiers qui ont toujours été derrière moi. Ce soir (vendredi) on a joué avec énergie et sans se compliquer la tâche. C’est plaisant de voir comment nous avons répondu en dépit de l’absence de Marshall et Justin », a fait valoir Michaud.

Le capitaine Jacob Dion était fier évidemment du blanchissage. « On a des défensifs qui aiment transporter la rondelle, mais nous sommes en train de prouver que nous pouvons être efficaces dans notre territoire et bien protéger notre gardien. Ce fut une victoire d’équipe. Même les joueurs affiliés (Alex-Antoine Yargeau et Mathis Danis) ont joué avec conviction et brio. C’est un match qui fait du bien à tout le monde », soutient Dion.

De leur côté, Toby Lafrance et Alex Carrier, qui dirigeaient l’équipe en l’absence de Félix Potvin, retenu à l’extérieur pour de la mortalité dans la famille, n’avaient que des bons commentaires à formuler. « Nous avons fait un pas de géant depuis quelques parties. Nous étions toujours les premiers sur la rondelle et je ne me souviens pas avoir vu une équipe adverse obtenir si peu de chances de marquer à nos dépens », souligne Carrier.

« On joue de plus en plus avec maturité. Les gars respectent le plan de match, peu importe le score. Maintenant, on efface et on se prépare pour la visite de Châteauguay samedi », mentionne Lafrance.