Les champions défendants du circuit Lévesque ont étourdi la brigade défensive des Grenadiers avec leur rapidité et leur vitesse d’exécution.

Les Cantonniers étourdissent les Grenadiers

Les Cantonniers de Magog ont renversé les Grenadiers de Châteauguay 5-1devant 969 spectateurs à l’aréna de Magog pour s’emparer d’une avance de 1-0 dans cette série quart-de-finale trois de cinq.

Les champions défendants du circuit Lévesque ont étourdi la brigade défensive des Grenadiers avec leur rapidité et leur vitesse d’exécution. 

Le but de Justin Robidas qui redonnait une priorité de trois buts aux Magogois au troisième engagement valait le déplacement à lui seul. Un jeu parfait avec des passes précises de Jacob Dion et Isaac Belliveau, ce dernier refilant le disque à Robidas qui a tiré sur réception. Une exécution parfaite digne des jeux de la semaine.

Ce même Belliveau a aussi servi toute une passe à Olivier Picard qui s’est échappé pour marquer le deuxième but des siens en avantage numérique. 

Les Grenadiers étaient sur le point d’écouler une mineure double de quatre minutes avec succès jusqu’à l’intervention de Picard et Belliveau.

Picard a terminé la rencontre avec une paire de filets, son deuxième but inscrit dans une cage déserte en fin de rencontre. Alexandre Doucet a aussi marqué deux buts spectaculaires pour les gagnants. 

En plus de son but, Justin Robidas a amassé deux aides. Karl Vaillancourt, qui formait un trio avec Robidas et Doucet, a aussi amassé deux passes.

Les Cantonniers ont eu le meilleur 37-27 dans les lancers. C’est en troisième période que le vétéran Olivier Adam a été le plus occupé avec 12 arrêts.

Meilleur match

Première étoile de la partie, Alexandre Doucet estimait que les Cantonniers venaient de disputer leur meilleur match des séries. « Surtout parce que nous sommes partis forts. On a gardé le rythme, exception faite de quelques moments en troisième période. On sait par contre que nous pouvons faire encore mieux et il faudra le démontrer dimanche », a-t-il confié.

Si les six défenseurs ont disputé un match solide pour les Cantonniers, Issac Belliveau est celui qui s’est le plus démarqué, notamment grâce à son flair offensif et ses deux passes impeccables qui ont conduit à des buts. « J’étais particulièrement fier de ma passe sur le but d’Olivier. Je l’ai aperçu du coin de l’œil et il a fini le travail avec un tir précis. Je suis content du travail abattu pour protéger notre gardien. Maintenant, il faut déjà penser en fonction de la prochaine partie. Les Grenadiers ont mieux joué en troisième période. Ils seront prêts dimanche. »

Olivier Picard, le joueur le plus constant chez les Cantonniers depuis le début des séries, a fait mal aux Grenadiers avec ses deux buts et aussi pour l’ensemble de son jeu avec ses compagnons de ligne Tristan Roy et Zachary Barabé. « On s’efforce pour neutraliser les grosses lignes des équipes adverses et quand on réussit à marquer en plus, c’est un bonus. Les Grenadiers essaient de me déranger de toutes les façons, notamment en parlant beaucoup sur la glace, mais moi ça me motive. Ils peuvent continuer comme ça », a commenté Picard.

 « On a exercé un bon contrôle de la rondelle. Les gars étaient en confiance. Les Grenadiers vont maintenant se regrouper pour dimanche. Il faut garder le cap et se rappeler que la prochaine partie sera plus difficile », a résumé Félix Potvin.