Les Lions du Lac St-Louis tenteront ce soir d’être la première formation de la Ligue midget AAA du Québec à faire subir la défaite aux Cantonniers de Magog en 2018 alors que ces derniers s’arrêteront au domicile des Lions à Dollard des Ormeaux.

Les Cantonniers en quête d’un 8e gain d’affilée

Les Lions du Lac St-Louis tenteront ce soir d’être la première formation de la Ligue midget AAA du Québec à faire subir la défaite aux Cantonniers de Magog en 2018 alors que ces derniers s’arrêteront au domicile des Lions à Dollard des Ormeaux.

Le dernier revers des troupiers de Félix Potvin remonte au 8 décembre. Une semaine plus tard, ce sont justement contre les Lions que les Cantonniers ont amorcé cette poussée qui les a propulsés au sommet du classement général avec une récolte de 21 points sur une possibilité de 21. Au cours de cette séquence, les adolescents de Potvin ont surclassé leurs rivaux 37-9 au tableau indicateur. Leur victoire la plus serrée l’a été par la marge de deux buts. Une fois ils ont gagné par trois buts, deux fois par quatre buts et trois fois par cinq buts.

Les buts accordés

Ce sont les progrès réalisés par ses joueurs en défensive qui rendent Potvin particulièrement fier. « Pourtant, je ne suis pas le genre d’entraîneur qui met l’accent sur le jeu défensif, se défend presque Potvin. Olivier (Picard) et moi avons insisté auprès des gars sur les bonnes choses à faire sans la rondelle. Nous avons rapidement vu un changement et depuis ce temps nous accordons moins de buts et surtout beaucoup moins de bonnes chances de marquer. Et l’offensive est loin d’en souffrir. »

La grippe

Ce soir au Lac St-Louis, les Cantonniers pourraient s’assurer le premier rang de leur division avec une victoire en temps réglementaire. « Nous n’avons pas vraiment parlé de cet enjeu. C’est seulement une étape dans la saison. Le plus important reste notre façon de jouer », insiste Potvin qui a dû composer avec des absents cette semaine à l’entraînement.

Plusieurs joueurs ont été affligés par la grippe et sont demeurés loin de la surface glacée. « On a raccourci les pratiques. C’était la chose à faire dans les circonstances. Je saurai vendredi qui manquera à l’appel », a déclaré Potvin qui se doute que les siens seront attendus de pied ferme par les Lions, eux qui ont perdu les quatre confrontations entre les deux équipes cette saison.