Ce but de Hendrix Lapierre aux dépens de Rémi Poirier sur une échappée a fait la différence samedi lorsque l’Intrépide de Gatineau a vaincu les Cantonniers de Magog par le pointage de 5-3. Les Magogois ont toutefois répliqué dimanche avec une victoire de 4-1. Avec deux joutes à disputer au calendrier, les Cantonniers ont maintenant besoin d’une victoire pour être couronnés champions du classement général du calendrier régulier de la Ligue midget AAA du Québec.

Les Cantonniers en bonne position

Les Cantonniers de Magog ont fait un pas de plus vers le championnat de la saison régulière de la Ligue midget AAA du Québec en prenant la mesure de l’Intrépide de Gatineau 4-1 dimanche. Une victoire qui a suivi un revers de 5-3 contre cette même équipe de l’Outaouais la veille.

Les Vikings de Saint-Eustache sont maintenant les seuls qui peuvent coiffer les Magogois au sommet du classement. Les troupiers de Félix Potvin ont besoin d’une victoire, en temps réglementaire ou supplémentaire, le week-end prochain pour être sacrés champions. Les Magogois pourraient recevoir un coup de main des Grenadiers de Châteauguay dès mercredi. En effet, ces derniers recevront Saint-Eustache et un revers des Vikings confirmerait le titre aux Magogois.

Entretemps, les adolescents de Félix Potvin font leurs devoirs en misant sur eux-mêmes. Les locaux ont fait preuve de caractère en l’emportant 4-1 dimanche dans une rencontre où tous les buts ont été marqués au troisième tiers. Patrick Guay a sonné la charge avec un but et deux aides. William Villeneuve (1-1) en désavantage numérique et alors que l’Intrépide avait retiré son gardien, Jérémy Rainville et Loic Bergeron ont complété.

Guay, qui a maintenant 31 buts à sa fiche, avait raté une chance d’inscrire un premier but au tableau indicateur en deuxième période quand un tir de pénalité lui a été accordé. La rondelle a toutefois arrêté son chemin sur le poteau des buts.

Nombreux sont ceux qui attendaient ce programme double entre Gatineau, un club bâti pour les séries, et Magog. Félix Potvin était fier de la réponse de ses protégés.

Plus affamés

« Nous avons été meilleurs sur la rondelle et plus affamés que la veille. Nous leur avons accordé peu de chances de marquer et quand ils sont parvenus à s’approcher d’Olivier (Adam), notre gardien leur a fermé la porte », a commenté le mentor Magogois.

« On a fait des ajustements pour cette deuxième confrontation contre eux. Il était hors de question de les laisser partir de Magog avec deux victoires, a confié Patrick Guay. C’est un club difficile à affronter, mais nous avons les éléments pour leur tenir tête et avoir le meilleur sur eux. On vient de le prouver. »

Avec son physique imposant, Jérémy Rainville a eu son mot à dire dans cette victoire. « J’ai aimé la réaction des gars. Il n’y a jamais eu de panique même après leur premier but qui égalait la marque. Nous sommes revenus forts. On la veut cette première position au classement général pour avoir l’avantage de la glace dans les séries », a résumé le capitaine.

Les Cantonniers ont joué cette rencontre sans les services de leur deuxième marqueur, Marshall Lessard, blessé à une main. Tout indique qu’il ratera le début des séries. « On a des gars capables de prendre la relève », ont déclaré conjointement Guay et Rainville.

Samedi, l’Intrépide avait fait preuve d’opportunisme en profitant de quelques bévues des Cantonniers dans leur territoire pour triompher 5-3. Jérémy Rainville, Charles Beaudoin et Patrick Guay avaient marqué dans cette cause perdante.