Les Cantonniers ont pris d’assaut le filet des Riverains tout au long du match, bombardant le gardien Alexis Giroux de 39 lancers.

Les Cantonniers convaincants

C’est de façon convaincante que les Cantonniers de Magog ont entrepris les séries éliminatoires de la Ligue midget AAA du Québec en disposant des Riverains du Collège Charles-Lemoyne par le pointage de 5-1 devant 711 spectateurs réunis à l’aréna de Magog.

Les Cantonniers, on le sait, avaient triomphé à cinq reprises en autant de parties en saison régulière contre la formation du Richelieu de l’entraîneur Steve Larouche. 

Comme ce fut le cas tout au long du calendrier régulier, les Cantonniers ont encore misé sur leur profondeur pour venir à bout des Riverains. Cinq joueurs différents se sont partagé les buts des champions en titre.

Les Cantonniers n’ont pas laissé beaucoup d’espace aux Riverains en première période, leur laissant peu d’occasions de s’approcher du gardien Mathis Dorcal-Madore. Gagnant les batailles à un contre un, dans les coins de la patinoire et le long des bandes, les Magogois ont rapidement pris les devants 2-0 grâce aux buts de Mathys Poulin et Justin Bergeron. Le but de Bergeron est survenu alors que les Cantonniers déployaient leur redoutable attaque à cinq, la meilleure du circuit Lévesque.

Les Riverains n’avaient pas jeté l’éponge pour autant et dès la 56e seconde de la période médiane Mikael Gagné surprenait Dorcal-Madore avec un puissant tir. Fouettés par ce but qui réduisait leur avance de moitié, les Cantonniers ont répliqué avec les réussites de Thierry Bernier, sur une pièce de jeu magnifiquement orchestrée par Alex-Antoine Yargeau, et Olivier Beaudoin, ce dernier pendant une attaque à cinq. Pour en revenir à Bernier, celui-ci a donc marqué à son retour au jeu, lui qui n’avait pas joué depuis la mi-décembre en raison d’une blessure.

Le jeune défenseur Carl-Étienne Michel a raté l’occasion d’augmenter à l’avance des Magogois lorsqu’il a bénéficié d’un lancer de punition. Michel a tenté de déjouer le gardien adverse d’un tir du revers que ce dernier a repoussé. Même s’il a été encore une fois et de loin le gardien le moins occupé en deuxième période, Mathis Dorcel-Madore a réalisé quelques beaux arrêts, notamment pendant un avantage numérique du Collège Charles-Lemoyne.

Au dernier engagement, ce fut au tour de Julien Bourget de s’inscrire au pointage, portant le pointage 5-1. Il s’agissait du troisième but des gagnants en avantage numérique. Le défenseur Olivier Beaudoin a ajouté une autre passe sur ce but, sa deuxième de la partie, ce qui lui a permis de terminer la rencontre avec trois points.

Pris au sérieux

Le vétéran Mathys Poulin a avoué que lui et ses coéquipiers prenaient les Riverains très au sérieux. « Il y a eu un seul match facile contre eux en début de saison. Ce serait une erreur de les sous-estimer. Après avoir pris les devants, on ne voulait pas leur donner la chance de revenir. On a joué avec intensité. »

Pour sa part, Olivier Beaudoin a été à l’origine de plusieurs gros jeux. « J’avais hâte de disputer ce premier match en séries. Il y avait de l’ambiance. On a respecté le plan de match en continuant de s’efforcer à bien jouer en unité de cinq. On ne se complique pas la vie et c’est payant. »

« Les gars ont bien réagi. Pour plusieurs c’était leur baptême de feu en séries. Ce n’est qu’une victoire qu’il faut immédiatement oublier », a résumé pour sa part le mentor des Cantos, Félix Potvin.

Enfin, un alignement comlet

Pour la première fois depuis la mi-décembre, Félix Potvin pouvait compter sur un alignement complet pour ce premier match des séries. L’attaquant Thierry Bernier effectuait un retour au jeu après avoir été blessé lors de la présentation du Challenge CCM à Saguenay avant les Fêtes.

Le prénom Mathis était à l’honneur avant le début de la rencontre. Le gardien Mathis Dorcal-Madore a été désigné le joueur défensif du dernier mois du calendrier régulier dans la ligue. Évidemment, il a reçu le même honneur chez les Cantonniers. À l’offensive, le titre du joueur du mois de février pour la formation magogoise est allé à Mathis Dufour. Le tour du chapeau des Mathis a été complété par le vétéran Mathys Poulin, personnalité académique de l’année chez les Cantonniers. Il a reçu par le fait même une bourse de 1000 $.

La formation de Félix Potvin est sur une séquence de huit séries victorieuses d’affilée depuis la saison 2017-18. Sur ces huit séries, saviez-vous que sept d’entre elles ont été gagnées sur la glace de l’adversaire? Aux dernières nouvelles, les supporteurs des Cantonniers pardonnent à leurs favoris.

Responsable de la structure intégrée des Riverains et directeur-gérant de l’équipe, Guillaume Latendresse a épié la rencontre de la loge de presse.

Le cerbère Alexis Giroux des visiteurs a eu l’occasion de démontrer ses talents d’acrobate à plusieurs reprises dans son demi-cercle. En voilà un qui est parti pour connaître une série fort occupée.

Lorsqu’il ne trouve pas le fond du filet, Zackary Michaud trouve toujours le moyen de faire sentir sa présence avec ses coups d’épaule.

Avantage 39-16 pour les Cantonniers au chapitre des lancers. La série menée 1-0 par les adolescents de Félix Potvin se poursuit dès mardi soir, toujours à l’aréna de Magog.