Les Cantonniers mènent toujours la série 2-1, mais ironiquement ils sont aussi en quête d’un premier but aux dépens de William Desmarais.

Les Cantonniers blanchis à Gatineau

Les Cantonniers de Magog devront retourner à Gatineau. Ainsi en ont décidé le cerbère Sherbrookois William Desmarais et les joueurs de l’Intrépide qui ont passé le coup de pinceau 1-0 à la formation magogoise dans le troisième match de la demi-finale trois de cinq entre ces deux équipes.

Les Cantonniers mènent toujours la série 2-1, mais ironiquement ils sont aussi en quête d’un premier but aux dépens de William Desmarais. Depuis que celui-ci est venu en relève d’Alexandre Groleau en deuxième période mardi dernier, les Cantonniers ne sont pas encore parvenus à loger la rondelle derrière Desmarais. Karl Vaillancourt est venu bien près d’être le premier à le prendre en défaut, mais après avoir pris un bon tir, la rondelle a arrêté sa trajectoire sur la barre horizontale en fin de troisième période alors que les Cantonniers attaquaient à six joueurs, Olivier Adam ayant été rappelé au banc par son entraîneur.

Encore une fois le gardien des Cantonniers n’a certainement rien à se reprocher dans la défaite des siens. Adam n’a eu aucune chance sur le seul but du match enfilé par Viktor Barakett à la période médiane. Celui-ci a fait dévier la rondelle alors que les Magogois se défendaient à court d’un joueur.

À plat

Les Cantonniers avaient bien amorcé la rencontre et ont nettement eu le meilleur au premier vingt. La sauce s’est gâtée lors des 40 minutes suivantes, l’Intrépide se montrant sous un meilleur jour et prenant le contrôle de la partie.

« C’est décevant de tomber à plat après 20 minutes alors qu’on avait si bien entrepris la partie. L’Intrépide a bien paru en gardant nos joueurs en périphérie. Nous avons obtenu peu de tirs de qualité. Il va falloir qu’on se mette dans la tête que les beaux buts dans les séries ne sont pas nécessairement ceux qui rapportent. Il faudra foncer au but, tirer et sauter sur les retours. L’Intrépide l’a eu un peu trop facile dans les deux dernières périodes », a commenté Félix Potvin.

Questionné à savoir si William Desmarais, un gardien qui appartient au Phœnix de Sherbrooke, ne commencerait pas à jouer dans la tête de ses protégés, Félix Potvin n’en croit rien.

« Il traverse une bonne séquence. C’est à nous de lui compliquer la tâche. Nous ne venons pas de jouer notre meilleur hockey. J’aurais aimé qu’on dispute les deux dernières périodes comme la première. Nos chances de sortir avec la victoire auraient été meilleures. »

Les Cantonniers mettront donc à nouveau le cap sur Gatineau dimanche pour la quatrième partie de la série. « Est-ce qu’il y a vraiment des gens qui croyaient que la série serait courte? L’Intrépide ne veut pas mourir devant ses partisans. C’est à nous maintenant de sortir notre meilleure performance des séries dimanche. C’est ce que ça prendra. L’Intrépide va encore nous attendre de pied ferme », a précisé Potvin.

Dans l’autre demi-finale, malgré une domination de 65-38 dans les lancers, les Chevaliers de Lévis, champions de la saison, ont baissé pavillon 2-1 devant les surprenants Lions du Lac St-Louis. Les Chevaliers feront face à l’élimination dimanche.